transcriptions

Tablature – Barely Hangin On (Joe Robinson)

le 9 mai 2013 Par Alexis

Joe Robinson La télé-réalité a du bon parfois. Surtout quand elle révèle au monde un prodige comme Joe Robinson. Vainqueur de l’édition 2008 d’Australia’s Got Talent, ce guitariste d’à peine une vingtaine d’années a soufflé beaucoup de monde avec un son et un jeu en fingerpicking digne des plus grands. La première fois que je l’ai entendu, c’était sur l’album choral 6 String Theory de Lee Ritenour et je dois dire que c’est pour ma part un des moments forts de l’album.

J’avais un petit peu oublié le jeune homme jusqu’à ce que je tombe sur son dernier album en date, Let Me Introduce You. Et là, gros changement. Pas mal de titres à l’électrique, des morceaux chantés pour la plupart, et un style qui ferait peut être penser à John Mayer mais en plus fougueux, en plus énergique. En plus jeune quoi !

Le morceau que nous allons étudier ici est tiré de cet album et s’intitule Barely Hangin On. C’est un mid-tempo bien groovy et très intéressant à travailler. En plus, le solo est loin d’être insurmontable et reste accessible aux guitaristes avec un peu pratique derrière eux.

Vous pouvez télécharger la tablature aux formats PDF et Guitar Pro (archize zip – 500 ko environ). Vous pouvez aussi cliquer sur l’image ci dessous pour récupérer les fichiers.

Télécharger la tablature du morceau

Je vous ai également enregistré une vidéo d’illustration du morceau :

Quelques remarques :

  • Le feeling rythmique du morceau est un peu particulier. Vous avez peut être remarqué un certain swing, surtout dans les phrases lead de l’intro ou du solo. C’est ce qui est mentionné au début la tablature par le terme triplet feel 16th. Cette simplification dans la notation signifie que chaque groupe de 2 double-croches noté sur la transcription est en fait joué comme un triolet de 1 croche + 1 double-croche. C’est ce qui donne cette impression sautillante, renforcée par la charley de la batterie.
  • Ce morceau est un peu la fête à la syncope et un beau défi pour travailler ses placements rythmiques. Les parties guitare de nombreuses sections (les couplets et les refrains notamment) commencent une double-croche plus tôt sur la mesure précédente (mesures 7, 19, 33…).
  • Les couplets et les pré-refrains vont vous faire réviser vos triades ! Ce sont des accords mineurs ou majeurs de 3 notes dans leur plus simple expression : la fondamentale, la tierce et la quinte, pas forcément dans cet ordre. Je vous recommande la lecture de cet article pour vous familiariser avec ces outils. Ce morceau est presque un cas d’école tant les triades sont ici mises en avant et utilisées avec goût, donnant un esprit assez funky à l’ensemble.
  • Le solo est, je trouve, magnifique. Tout l’efficacité de la pentatonique condensée en quelques dizaines de secondes. Petite difficulté mesure 41 avec ce legato descendant mais la « mécanique » des pull-off est toujours la même sur chaque temps. La tonalité est en F# mineur.
  • Les thèmes d’introduction et de fin comportent un effet assez caractéristique du jeu de Joe Robinson. A la mesure 3 par exemple, sur le dernier temps, nous avons un « mini-sweep » très rapide en upstroke entre 2 cordes adjacentes (ici Si et Sol), suivi par une note en downstroke sur cette même dernière corde. Ce mouvement est souvent utilisé à l’électrique par Robinson pour créer des boucles ou des passages très rapides sans demander beaucoup d’efforts à la main droite. Certains plans du morceau Lethal Injection, le titre d’ouverture de l’album, en sont un bon exemple.

Une fois que vous maitrisez bien tout ça, il ne vous reste plus qu’à apprendre les paroles et à chanter (juste!) par dessus. Un petit prodige je vous disais…

Have fun !

A propos de l'auteur : Alexis

A propos de l’auteur : Alexis

Créateur et administrateur de Guitar School Garden. Sur Twitter : @guitarschgarden et @twablatures.

4 commentaires

  • burninghat dit :

    C’est juste beau…

    Il avait aussi attiré mon oreille dans 6 strings theory et je l’ai aussi complètement oublié. Merci pour le rappel 😉

  • Maxime dit :

    Merci, encore une découverte GSG pou ma part.
    Voila plus besoin de chercher, j’ai mon morceau a bosser pour le week-end 🙂
    Le backtrack de la video est il dispo quelque part ?
    Merci

  • agatzebluz dit :

    Bravo, Alex. Je viens de ramasser ma machoire, comme d’hab.

    @ Maxime : il n’y a pas de Backtrack, je crois qu’Alex joue par dessus le titre, et l’on entend pas vraiment de différence entre sa guitare et celle de Joe Robinson …

  • Alexis dit :

    En effet c’est bien l’original sur lequel je joue. Content que vous trouviez ça cool ! J’aime beaucoup ce morceau et il y a aussi d’autres petites perles sur l’album

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *