transcriptions

Analyse de solo – The Endless Knot (Haken)

le 7 juin 2016 Par Alexis

J’ai toujours trouvé un peu suspect les ayatollahs du « c’était mieux avant » qui pensent que les groupes actuels n’atteindront jamais la qualité des classiques intemporels et qui rejettent toute nouveauté en bloc. Après tout, un musicien se doit de garder une oreille ouverte et attentive à la production musicale du moment. Pour cela, quoi de mieux que la presse spécialisée ? Que ce soit sur papier ou en ligne, les occasions de découvrir LE super groupe qui nous était inconnu jusqu’alors n’ont jamais été aussi accessibles et multiples.

En tant qu’amateur de musique extrême, une de mes références francophones est depuis de nombreuses années le site metalorgie.com qui propose de nombreuses actus et chroniques métal. Je ne manque jamais de poser une oreille sur les sorties de la section albums du moment et j’y ai souvent fait de très belles découvertes : Mutoid Man, Colour Haze, Russian Circles, Adebisi Shank et j’en passe. Devinez donc comment j’ai connu Haken, le groupe dont nous allons parlé dans cet article ?

Ce sextuor anglais évolue dans un style métal progressif que ne renierait pas les mastodontes de Dream Theater, mais avec une touche 80’s complètement assumée rappelant Genesis ou Toto, en tout cas sur l’album de 2016 Affinity qui nous intéresse ici. Vous me direz que ces influences ne sont pas bien modernes, et vous auriez raison !

Cependant, Haken propose un mariage subtil et à mon sens réussi entre des sonorités « old school » sur le chant et les claviers et des caractéristiques plus modernes, notamment concernant les structures ou les accordages. Ces clins d’œil aux rois du prog des années 70/80 sont particulièrement flagrants sur des morceaux comme 1985, Earthrise et surtout The Endless Knot, morceau dont le solo va nous occuper les doigts pendant quelques mesures.

Sans plus attendre, voici donc en vidéo le petit morceau de bravoure qui nous attend :

Comme d’habitude, vous pouvez télécharger la tablature aux formats PDF et Guitar Pro (archive zip – 120ko). Cette transcription, comme quasiment tous les relevés du site, a été effectuée par mes soins. Cela ne garantit pas une exactitude absolue, mais au moins vous savez à qui vous en prendre si vous estimez que la qualité n’est pas au rendez-vous !

tablature haken the endless knot guitar solo

Analyse et conseils :

  • Premier constat, le chiffrage de mesure est en 5/4 tout au long de l’extrait. Cela signifie qu’il y a 5 temps par mesure (où la noire vaut un temps). C’est assez inhabituel, la plupart des morceaux étant écrit en 4/4 et notre oreille occidentale étant imprégnée par ce chiffrage très commun. L’impression d’être déstabilisé est encore accentué par une ligne de basse très syncopée.
  • En fait, on peut décomposer ce solo de 16 mesures en 2 parties. La première partie (mesures 1 à 8) alterne un accord qui dure sur 2 mesures puis 2 accords distincts sur les 2 suivantes. La seconde partie (mesures 9 à 16) enchaîne plus simplement un nouvel accord toutes les 2 mesures. Ces changements d’accords servent de points d’appui rythmique pour les différentes phrases mélodiques qui débutent presque exclusivement sur le premier temps de chaque mesure.
  • Le tempo est assez élevé (autour de 140 bpm). De plus, les parties s’enchaînent rapidement et les techniques utilisées sont très variées. On retrouve pele-mêle du legato, du tapping, des harmoniques tapées, de l’aller-retour strict, des bends tapés et des sauts de cordes. Un condensé de toutes les techniques du guitariste rock moderne !
  • Une des techniques qui ressort de ce chorus est la combinaison du tapping et des sauts de corde. On retrouve cette approche mesure 1 et surtout mesures 9 à 12. Cela permet de créer « facilement » des intervalles importants sur plusieurs octaves, un peu à la manière de Guthrie Govan. Par exemple, la boucle de 6 notes mesure 9 souligne un arpège de C#m7 (C# E G# B) qui commence sur sa septième mineure (b7 1 b3 5 b7 1). Petite astuce, pour éviter les notes parasites et involontaires lors des sauts de cordes, l’élastique à cheveux au niveau du sillet reste un grand classique, très efficace quand on joue avec la disto à fond !
  • Mesure 13, nous avons un passage avec des bends tapés. Concrètement, mon majeur va venir taper la note case 19 et la tirer pour faire un bend d’un ton. Pendant ce temps, la main gauche se positionne en prebend à la case 15. J’effectue ensuite un pull-off du doigt en tapping de la main droite vers la main gauche qui va progressivement relâcher la corde en position normale. Mesure 14, toujours le même principe mais la note est déjà bendée à la main gauche avant le tap case 22. Tout cela est plus clair dans la vidéo, vidéo que vous pouvez d’ailleurs ralentir en réglant la vitesse de lecture dans les paramètres (le petit engrenage en bas à droite du player).
  • Un autre aspect de ce chorus est la très grande diversité de figures rythmiques utilisées. Contrairement à beaucoup de groupes qui se contentent de dérouler de la double croche en aller-retour, il y a chez Haken une vraie recherche musicale dans ce sens. En plus des figures communes, on repère beaucoup de triolets de croches et de double-croches, mais également des triolets de noires (mesures 6 et 7) : un découpage souvent employé pour créer des polyrythmies. Toutes ces variations donnent une impression d’accélération et de ralentissement qui dynamisent le discours musical et maintiennent l’attention de l’auditeur.

Pour boucler la boucle et revenir sur l’importance de rester attentif aux sorties musicales, je voulais vous présenter quelques sources qui abreuvent mes oreilles assoiffées de nouveautés, principalement dans un registre rock et métal :

  • New Noise : un magazine papier français à la ligne éditorial pointue et exigeante, avec peu de pub et des interviews longues et fouillées écrites en caractères minuscules. Un gage de qualité qui ne trompe pas.
  • The Needle Drop : une chaîne You Tube américaine (en anglais donc) qui propose de très nombreuses chroniques d’album. L’éclectisme et les reviews très documentées font plaisir à voir et à entendre.
  • 2 guys 1 TV : une autre chaîne You Tube, en français cette fois, très axée black/death et qui retrace avec humour et précision l’histoire de certains courants et codes de la scène métal.
  • Enfin, les services de streaming possèdent tous des recommandations automatiques (sous forme de radio ou de playlist) en fonction de vos morceaux les plus écoutés. Big Brother is watching you !

N’hésitez pas à partager vos liens favoris en commentaire.

Bonnes découvertes et have fun !

A propos de l'auteur : Alexis

A propos de l’auteur : Alexis

Créateur et administrateur de Guitar School Garden. Sur Twitter : @guitarschgarden et @twablatures.

3 commentaires

  • Eric dit :

    Hello Alexis,
    Merci pour ce plan de bravoure (ainsi que les nombreux autres…) des comme ça, j’en redemande!
    Ca fait quelques mois que je suis un lecteur assidu et ton site est une mine d’or en terme de pédagogie!!!
    Bonne continuation!!!

  • Marion Gaillard dit :

    Merci beaucoup pour cette transcription. Certaines notes n’étant pas totalement exactes, j’ai modifié ta partition en écoutant l’album au ralenti. Je peux t’envoyer le résultat si tu souhaites y jeter un oeil.

    Il serait intéressant de faire une analyse sur le guitariste Plini (licks, types de phrasés, techniques, riffs..).

    Merci beaucoup à toi.

  • Alexis dit :

    Salut Marion,

    Tu peux partager ta transcription en commentaire si tu le souhaites, en mettant un lien Dropbox ou autre (le champ pour poster un commentaire accepte les liens). Je suis preneur de ton relevé en tout cas, merci !

    Concernant Plini c’est marrant que tu en parles je l’ai vu avec Intervals (que j’adore) et Animals as Leaders pas plus tard que la semaine dernière ! C’était un super concert, avec des musiciens fantastiques en effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *