transcriptions

Tablature – Soul with a capital S (Tower of Power)

le 19 juillet 2011 Par Alexis

tower of power Tower of Power est un big-band mythique de funk américain qui comprend une bonne dizaine de membres, avec notamment une des sections rythmiques les plus pointues de la scène funk.

Il faut absolument écouter la symbiose entre le batteur David Garibaldi et l’extraordinaire bassiste Rocco Prestia pour comprendre ce que groove basse / batterie veut dire ! C’est ultra carré, ça ne dépasse pas d’un poil sans pour autant devenir une mécanique sans âme, bref un mètre étalon de la rythmique funk.

Cependant, c’est bien la guitare qui nous intéresse ici avec la tablature d’un des standards du groupe : Soul with a capital S, tiré de l’album T.O.P. sorti en 1993. Ce morceau a la particularité d’être très simple dans sa structure et abordable techniquement par le guitariste désireux de travailler les fameuses cocottes funk. En fait, la principale difficulté va être de tenir la figure rythmique pendant les 5 bonnes minutes que dure la chanson. Un exercice d’endurance et de concentration donc.

Écoutons le morceau :

Tower of Power – Soul with a capital S

Voici la tablature à télécharger aux formats GP4, GP5 et PDF (archive zip – environ 79Ko). Vous pouvez également cliquer sur l’image ci-dessous :

télécharger la tablature du morceau

Après examen de la structure du morceau, on remarque que la figure rythmique à la guitare est (quasiment) toujours la même. Pour vous aider à bien saisir le mouvement, je vous ai enregistré une petite vidéo qui décompose le pattern en accélérant progressivement le tempo jusqu’à atteindre celui de l’original.

Tower of Power – Soul with a capital S (rhythm guitar pattern)

Vous aurez peut être remarqué que sur la vidéo le mouvement n’est pas exactement le même que ce qui est indiqué sur la tablature. En fait, je joue dans un premier temps des double-croches en continu à la main droite pour créer un tapis rythmique « stable » et ainsi bien repérer à quel moment je dois appuyer sur les cordes pour faire l’accord.

Une fois que je suis à l’aise avec le placement rythmique des accords dans la mesure, je peux introduire des variations ou des omissions dans les ghost notes (les moments où le médiator gratte les cordes étouffées par ma main gauche – représentés par des petites croix sur la transcription) pour me rapprocher de l’original. Avec un peu de pratique, tout ça devient instinctif !

Je vous laisse en bonne compagnie avec les maitres du genre et vous dit à très bientôt.

Have funk !

5 commentaires

  • Seb dit :

    Hello! J’approuve à 200% ce clin d’œil à TOP! Très bonne initiative de citer ce funky-band au travers de GSG. Du travail en perspective pour mon humble niveau de novice…
    Voilà! je me devais de laisser un commentaire sur cet article non-commenté! A bientôt Alexis 😉

  • Alexis dit :

    Je ne savais pas que tu te mettais à la gratte ! Ça devrait pas te poser de problèmes pour la mise en place, toi qui connais tous les rudiments de David Garibaldi ;-). A bientôt mon petit (!) Seb.

  • kre dit :

    Salut Salut !

    Navigant sur le web à la recherche de nouvelle grill pour bosser l’impro, je suis tombé par hasard sur ton site et je tien a te dire : c’est que du bonheur, continue mec. Les articles sont claire et compréhensif mais surtout très intéressant.

    ps : Si tu as le temps d’écouter les démos de mon jeune groupe toulousain (reggae/jazz) – > https://soundcloud.com/makaraofficiel

  • Alexis dit :

    Hello Kre,
    Je vais écouter ton groupe de ce pas !
    Merci encore pour tes encouragements.

  • verschave dit :

    Bravo pour la vidéo,

    L’essentiel avec une progression du tempo.

    Merci de nous avoir attiré vers ce groupe tu es un bon « sérependipiteur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *