guitar licks

Guitar licks – à la manière de Joe Bonamassa

le 6 septembre 2010 Par Alexis

Joe Bonamassa Ce qu’il y a de bien quand on tient un petit blog sur la guitare, c’est que l’on rencontre vite d’autres personnes, blogueurs ou non, qui ont la même passion pour l’instrument.

C’est par l’intermédiaire de l’un d’entre eux, Guillaume (que je remercie au passage), que j’ai découvert Joe Bonamassa, ce monstre de la guitare qui m’était passé sous le nez jusqu’alors. Impardonnable n’est ce pas ?

Alors pour réparer cette hérésie, je voudrais faire amende honorable en vous proposant un Guitar Licks dédié au blues, et plus particulièrement à ce guitariste dont le jeu m’a littéralement sidéré ! Je retrouve dans certains de ses plans l’intensité rock d’un Gary Moore, un sens mélodique à la Eric Johnson, avec en plus une touche très personnelle qui en font un guitariste vraiment unique.

Voici donc 5 licks inspirés par ce jeune prodige (il a fait la première partie de BB King à 11 ans) qui je l’espère vous donneront envie de le découvrir, si ça n’est pas déjà fait !

Plan n°1

Bonamassa maîtrise bien sûr toutes les ficelles de l’improvisation blues, en témoigne ce plan basé sur la gamme de Am pentatonique. Vu et revu d’accord, mais toujours aussi efficace ! Car jouer le blues c’est aussi connaître ses classiques…

Joe Bonamassa : analyse du plan 1

Ecouter le plan n°1 :
Guitar lick – à la manière de Bonamassa #1

Plan n°2

Le blues est de par sa structure un contexte d’improvisation un peu particulier. On se retrouve souvent à jouer mineur sur des accords majeurs 7 (les fameux accords de dominante). C’est cette constante ambiguïté qui est intéressante et qui est mise en valeur par le plan qui suit, mélangeant pentatoniques majeures et mineures de Mi.

Joe Bonamassa : analyse du plan 2

Ecouter le plan n°2 :
Guitar lick – à la manière de Bonamassa #2

Plan n°3

Les bend font partie intégrante de ce style de musique. Ils sont l’arme ultime du bluesman qui veut faire « chanter sa guitare ». Avec Joe Bonamassa, on a souvent affaire à des tirés d’un ton et demi qui risquent de solliciter vos phalanges !

Joe Bonamassa : analyse du plan 3

Ecouter le plan n°3 :
Guitar lick – à la manière de Bonamassa #3

En passant, saviez-vous qu’un article entier du blog est consacré à cette technique ?

Plan n°4

Ce plan est issu du solo de Stop ! dont vous pouvez voir la vidéo à la fin de l’article (plan à 3:48 environ). On retrouve ici un phrasé qui pourrait rappeler (à mon humble avis) Eric Johnson, avec ces accélérations sur des gammes brisées (c’est à dire dont les notes ne se suivent pas de façon linéaire). La tonalité employée ici est Si mineur naturel.

Joe Bonamassa : analyse du plan 4

Ecouter le plan n°4 :
Guitar lick – à la manière de Bonamassa #4

Plan n°5

Pour finir, un turnaround inspiré par Joe Bonamassa pour une grille blues en Mi. Comment ça vous ne savez pas ce que c’est ? Il est encore temps de se rattraper par ici !

Joe Bonamassa : analyse du plan 5

Ecouter le plan n°5 :
Guitar lick – à la manière de Bonamassa #5

Je vais laisser le monsieur conclure cet article avec cette vidéo de Stop !, superbe reprise tiré de son album The Ballad Of John Henry, paru en 2009. Rien de plus à ajouter là…

Joe Bonamassa – Stop !

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *