guitar licks

Guitar licks – à la manière d’Eric Clapton

le 22 novembre 2011 Par Alexis

Eric Clapton Clapton is God. Ce fameux graffiti londonien traduit bien la dévotion des amoureux du blues et du rock au guitariste anglais. Un musicien à la vie cabossée qui a joué avec tous les grands bluesmen de la fin du XXème siècle et qui en est devenu un à son tour, à la force du poignet si vous me permettez l’expression !

Pour ma part, Clapton rimera toujours avec trac. Cocaine fut en effet mon tout premier morceau joué sur scène devant un public lors d’une audition qui clôtura ma toute première année de guitare. Mains moites et jambes qui tremblent de rigueur ! Souvenirs, souvenirs…

Trêve de bavardages, nous allons donc nous pencher sur un super plan du maitre, presque une marque de fabrique de slowhand tant on le rencontre souvent dans ses improvisations. C’est en fait un plan en boucle basé sur la première position des pentatoniques mineures, transposable absolument partout sur le manche et c’est bien là tout l’intérêt.

Pour illustrer mon propos, je vous propose de vous installer confortablement sur votre chaise, de pousser le son, et de savourer tranquillement les 9 minutes de ce live d’anthologie (pour les plus pressés, on peut apercevoir le plan en question vers 8:10) :

Eric Clapton – I shot the sheriff

Pfiou… le moins qu’on puisse dire c’est qu’il mérite son surnom ! Au passage, on voit vraiment bien sur cet extrait la technique de vibrato assez particulière chez Clapton où le creux de sa main ne repose plus du tout sur le manche (à 7:12 par exemple). Il n’y a que son doigt qui reste en contact avec la corde et qui devient le point de pivot du vibré. Pas très académique je vous l’accorde, mais n’est-ce pas la combinaison de toutes ces petites spécificités qui fait le phrasé d’un grand guitariste ?

Découvrons ensemble la tablature de ce gimmick, basé sur la tonalité d’origine du morceau : Sol mineur.

Eric Clapton's lick - plan en boucle à la manière d'Eric Clapton

Ecouter le plan :
Guitar lick – à la manière d’Eric Clapton

Quelques conseils techniques

  • Prenez le temps d’étudier les indications upstroke et downstroke, c’est assez important pour le placement. Notez que l’on commence par un coup de médiator vers le haut.
  • Soignez le hammer / pull-off sur les 3 premières notes de chaque temps, c’est ce qui donne l’impulsion à la boucle et l’effet « trille ». C’est aussi la grosse difficulté du passage. A travailler très doucement donc.
  • Le plan possède un feeling ternaire car il est basé sur la figure rythmique du sextolet (6 notes par temps). Comptez de façon régulière de 1 à 6 dans la durée de chaque temps avant de commencer à jouer. Gardez le débit et essayez d’enlever le 5 (en laissant durer plus longtemps le 4 donc). Voilà, vous avez « l’ossature » de votre boucle en tête. Reste à transposer tout ça dans vos doigts !

Je vous ai enregistré une petite vidéo pour appréhender tout ça calmement à vitesse réduite :

Guitar licks – à la manière d’Eric Clapton

Évidemment, ce genre de boucle est transposable absolument partout sur le manche avec un groupe de 3 notes réparties sur 2 cordes distinctes. Je compte sur vous pour en tirer profit !

Clapton is god

Clapton is dog ?!

Have fun !

A propos de l'auteur : Alexis

A propos de l’auteur : Alexis

Créateur et administrateur de Guitar School Garden. Sur Twitter : @guitarschgarden et @twablatures.

7 commentaires

  • Jérôme.B dit :

    Effectivement bien vu ! Ce lick c’est vraiment celui à retenir chez Clapton.
    Sans être tout a fait identique, ça fait aussi penser au début de Layla.

  • Erwin Marcel dit :

    Bien joué (comme d’hab). Bien vu pour le vibrato de Clapton. C’est pas académique mais pour lui ça fonctionne. je suis tes articles qui sont de qualité.

  • Jean lou dit :

    ce vibrato est tout est tout à fait académique : c’est une technique issue de la guitare classique qui existe depuis le XIX siècle. Faut relacher la pression de la paume de la main à l’arrière de manche et on fait un petit mouvement rapide vertical ou horizontal à l’intérieur de la case où le doigt est posé, ou on peut aussi faire pivoter le poignet en petit mouvement sacadés avec la cordes toujours coincée sous le doigt.
    Dans la cases les plus large (1er à 8eme), l’effet peut être accentué en faisant une sorte de slide à l’intérieur de la case uniquement, vibrato très distinctif à haut volume crunchy 8)

  • Alexis dit :

    @Jean Lou : Pas académique dans le sens où un professeur de guitare ne te recommandera pas dans un premier temps de faire tes vibrés sans avoir la paume de la main bien caler sur ton manche.

  • Victor dit :

    Si tous les sites de cours en ligne pouvaient être comme le tien… Franchement bravo, rien à redire c’est juste nickel : Petit point de culture, la tablature avec le son, vidéo du lick au ralenti… Bref le schéma parfait. ça doit être la première fois de ma vie que je laisse un commentaire mais là je me suis senti obligé ^^ Encore Bravo

  • Alexis dit :

    Merci Victor ça fait plaisir !

  • Olivier dit :

    Comme Victor je ne laisse pas souvent de commentaire mais là chapeau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *