improvisation

Classic Country – des grilles à connaitre absolument

le 20 février 2016 Par Alexis

Je vous ai déjà parlé de mon amour pour la Telecaster ? Non ? Je l’avoue tout me plait dans cette guitare. D’abord, son design intemporel qui restera toujours supérieur à celui des Strat, n’en déplaise aux fans d’Hendrix. J’aime sa simplicité aussi. Par exemple, quand Steve Vai pète une corde sur scène il arrête de jouer, son Floyd étant réglé pour gérer la tension de 6 cordes, et non 5. Aucun problème avec ma Tele. Dans ta face Steve ! Enfin, le son, reconnaissable entre mille mais qui n’enlève rien à la polyvalence de l’instrument. C’est une guitare qui est à l’aise dans de nombreux styles : blues, funk, rock et même métal avec des artistes comme John 5 ou Jim Root de Slipknot (même si ces Telecaster là sont clairement modifiées reconnaissons le).

Au final, s’il y a bien un genre dans lequel elle excelle, c’est évidemment la country. Son fameux « twang » y est apprécié par des maîtres comme Jerry Donahue, Brent Mason ou encore Brad Paisley. C’est donc à tous les heureux possesseurs de ce magnifique modèle de chez Fender que je dédie ce billet. Bon les autres vous pouvez rester aussi si vous voulez…

Découvrons donc une première grille en vidéo avec une première partie enregistrée à vitesse normale puis plus doucement avec un gros plan sur la technique doigts-médiator utilisée ici.

Cette rythmique en Mi majeur fait 8 mesures, une durée courante dans ce style de musique.

grille country en Mi majeur

On retrouve 3 accords différents et un fill d’une durée d’une demi mesure à la fin de la grille. Le fill est un terme de batterie qui désigne un plan servant à relancer une suite d’accord ou à faire la transition vers une autre partie. L’abréviation D.C. (Da Capo) indique qu’il faut recommencer du début.

Comme mentionné plus haut, j’utilise l’hybrid picking (ou chicken picking), c’est à dire une manière de gratter les cordes à la main droite qui mélange doigts et médiator. Cela me permet pour cette rythmique de dissocier les basses de la partie supérieure des accords et ainsi de créer une sorte de ligne mélodique indépendante. C’est ce genre d’approche que l’on retrouve également dans le fingerpicking cher à feu Marcel Dadi.

La tablature de cette grille en Mi majeur indique tout cela en différenciant les coups de médiator vers le bas (médiator tenu entre le pouce et l’index) et les notes jouées avec le majeur (m) et l’annulaire (a). Lorsqu’un cluster de notes est joué par les deux doigts en même temps (ce qui est presque systématiquement le cas ici), on écrit les deux lettres l’une au dessus de l’autre.

grille country en Mi

Le fill de fin mesure 8 mélange quant à lui notes jouées avec le majeur, coups de médiator, hammer et pull-offs. Une combinaison qui permet d’atteindre une vitesse d’exécution conséquente avec un minimum d’effort.

D’un point de vue harmonique, on remarque un cousinage indéniable avec la cadence blues. On retrouve les mêmes fonctions tonales, à savoir l’accord de tonique (I) qui assoit la tonalité (E majeur dans notre exemple), l’accord de sous-dominante (IV – A majeur) et l’accord de dominante (V – B majeur). Le blues utilise les mêmes fonctions mais réparties légèrement différemment sur 12 mesures, et non 8. Les accords n’ont également pas de septième dans notre cadence country. On reste avec des accords à trois sons par opposition au blues qui lui fait usage d’accords de septième sur toutes les fonctions tonales.

La répartition de ces différents types d’accords dans la grille peut se représenter avec une notation qui s’affranchie des tonalités pour ne garder que les fonctions à proprement parler.

Cadence country - Nashville notation system

Nous avons donc l’accord I (tonique) qui est présent aux mesures 1, 3, 5 ainsi que sur les 2 premiers temps des mesures 7 et 8. L’accord IV (sous-dominante) mesures 2 et 6. Enfin, l’accord V (dominante) à la mesure 4 et sur les 2 derniers temps de la mesure 7.

Les musiciens country utilisent très souvent ce système de notation afin de pouvoir transposer très rapidement n’importe quel morceau du répertoire dans une autre tonalité, notamment afin de faciliter le travail du chanteur ou de la chanteuse. Les grilles sont donc représentées avec une suite de chiffres (souvent des chiffres arabes) qui indiquent non pas le nom des accords mais leur degré, en prenant comme référence la gamme majeure dont ils sont issus. C’est ce qu’on appelle le Nashville Number System, raccourci parfois en NNS.

Amusons-nous donc à transposer cette structure initiale de 8 mesures dans d’autres tonalités, par exemple en Sol majeur et La majeur :

Grilles country en Sol et La majeur

Les accords ne sont plus les mêmes, mais les relations entre ces accords restent identiques. Par exemple, mesures 4 et 5, l’accord de dominante revient sur l’accord de tonique (V => I), et ceci que l’on soit en Mi, en Sol ou en La, peu importe. Pratique !

Ce qui est plus embêtant par contre, c’est que ce style de jeu à la guitare utilise énormément de cordes à vide. Du coup, si l’on ne veut pas être condamner à toujours rester dans la même tonalité, il va falloir apprendre de nouveaux doigtés. A moins bien sûr de disposer d’un capodastre pour jouer le même plan en se décalant de quelques cases. Mais à quoi sert Guitar School Garden dans ce cas ?

Voici donc deux transpositions de notre exemple de départ, tout d’abord en Sol majeur :

grille country en Sol

La grille en Sol (140 bpm)
Ecouter la grille en Sol

Puis en La majeur :

grille country en La

La grille en La (125 bpm)
Ecouter la grille en La

J’ai volontairement laissé durer les extraits audio pour que les plus expérimentés d’entre vous puissent exercer leurs talents d’improvisateur. Si tout cela ne vous suffit pas, je vous propose de télécharger les backing tracks de ces 3 grilles (zip – 60mo environ), à trois vitesses différentes chacune. Ce qui nous fait en tout neuf jamtracks pour le prix de zéro. Pas mal non ?

En attendant un article traitant de l’improvisation sur ces grilles, je retourne à ma télé. Pas celle avec Hanouna non… l’autre.

Have fun !

A propos de l'auteur : Alexis

A propos de l’auteur : Alexis

Créateur et administrateur de Guitar School Garden. Sur Twitter : @guitarschgarden et @twablatures.

4 commentaires

  • Christophe dit :

    Excellent ! C’est plutôt rare, les cours de country en France, et ces exercices sont une excellente approche pour le néophyte. vivement les plans en chicken picking.
    merci

  • Jules dit :

    Excellent comme toujours. Merci.
    J’en profite pour te dire sur « autumn leaves » , je ne sais pas trop comment jouer la rythmique comme tu le fais et en général dans le jazz, cette rythmique particuliére, si tu as quelque chose !
    Y aura t il une master class cette année ?
    Jules – Compiégne

  • Denis TOUBAL dit :

    Bonjour, merci de mettre à disposition tant de matière de qualité et si bien ordonnée. Une interrogation tout de même, comment lire les fichiers en pgn? Par avance merci.

  • Alexis dit :

    Salut Denis,

    Normalement tu peux lire les PNG avec n’importe quel explorateur photo. C’est un format d’image courant sur internet avec les jpeg et les gif. Tu n’arrives pas à les ouvrir ? Tu es sous quel OS ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *