improvisation

Les patterns en octave

le 9 février 2010 Par Alexis

La guitare a ceci de formidable que son apprentissage est souvent facilité par l’approche visuelle de l’instrument. En effet, une fois que l’on connait une position d’une gamme donnée, il est très simple par la suite de la transposer dans n’importe quelle autre tonalité. Il suffit pour cela de la « décaler » d’un certain nombre de cases jusqu’à la tonalité désirée, sans rien changer aux doigtés.

Par extension, il est également aisé de jouer des motifs sur un groupe de cordes et de les transposer à l’octave supérieure ou inférieure en conservant strictement les mêmes positions et les mêmes doigtés. C’est ce principe que je vous propose d’exploiter ici en créant des « patterns » de 4 notes sur les 2 premières cordes (mi-la) et de les répéter sur les 2 groupes de cordes suivants, à savoir ré-sol et si-mi.

Ce qui est intéressant, c’est que la transposition à l’octave peut être « mécaniquement » identique quelque soit l’endroit du manche. Concrètement, un plan sur les 2 premières cordes pourra être joué à l’octave sur les 2 cordes suivantes en le décalant de 2 cases, et encore une octave au dessus sur les 2 dernières cordes en le déplaçant de 3 cases. Voyons un premier exemple pour bien saisir cette mécanique :

octaveGroup1

J’ai coloré les groupes de 4 notes sur chaque paire de cordes afin de bien les visualiser. Une fois le principe bien assimilé, les possibilités sont infinies. On peut immédiatement l’appliquer dans un contexte d’improvisation en développant des simili-arpèges sur les 6 cordes de la guitare, comme dans l’exemple suivant en Mi mineur :

octaveGroup2

Ecouter le plan :
Exercice 1

N’hésitez pas par la suite à jouer des groupes de 3, 5 ou 6 notes et à varier l’articulation à l’intérieur des patterns (en commençant par la note la plus haute par exemple). Pour finir, je vous propose un petit exercice de style basé sur les patterns en octave. J’utilise ici un délai court (feedback à 0) réglé à la croche pointée pour créer un effet « d’escalier ».

octaveGroup3

Ecouter :
Exercice 2

J’espère que ces exemples vous auront donner des pistes à explorer. Je pense en tout cas que ce type de plan est un bon outil pour vos impros, relativement facile à incorporer dans votre jeu en outre. Have fun !

(Visited 1 942 times, 1 visits today)

3 commentaires

  • xyzers dit :

    Salut,
    Comment tu fais le changement de position sur le 1er plan ?

  • Alexis dit :

    @xyzers

    Hello !

    En fait j’utilise les démanchés, c’est à dire que je garde les mêmes doigtés quelque soit le groupe de cordes. Je joue les 4 premières notes sur les 2 premières cordes (mi et la) avec mon index et mon annulaire, ensuite je décale ma main vers la droite et je joue les 4 notes suivantes toujours avec les mêmes doigts sur les 2 cordes suivantes (ré et sol). Idem pour les 2 dernières. J’espère que c’est compréhensible. Bon courage !

    @françois : c’est fait !

  • francois le grattonaute dit :

    Désolé pour ce commentaire hors sujet. Je découvre GSG et soumet un joli bravo pour l’initiative et le résultat plans+backtracks – simple, sympa et pédagogique. On va présenter ça sur Le Grattonaute 😉

    Pas de fiche contact ici, alors Alexis, si tu pouvais m’envoyer un petit courriel …merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *