techniques

Fingertwisters – des plans pour s’emmêler les doigts à la guitare

le 10 mai 2016 Par Alexis

Bumblefoot - hands coverUn chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien.” Cette petite phrase a sûrement du faire fourcher votre langue quand vous étiez tout petit. Ce genre de phrase, appelé tonguetwister en anglais et “virelangue” en français, est censé améliorer notre diction et faciliter l’apprentissage d’une langue.

L’objectif de cet article est d’utiliser ce principe appliqué à la guitare en créant de petits exercices destinés à renforcer l’indépendance, la précision et la dextérité des doigts de la main gauche (enfin celle qui ne tient pas le médiator). Ces plans, que j’appelle fingertwister, vous demanderont un petit temps d’adaptation, mais ils vous aideront pour des enchaînements d’accords difficiles ou des phrases jouées en gammes brisées.

Attention, les plans présentés ici ne constituent PAS de très bon exercices d’échauffement. Ils peuvent entraîner une tension importante et sont je pense un peu trop exigeants pour être joués de but en blanc. Faites des pauses si vous ressentez la moindre douleur et ne risquez pas une tendinite !

Il ne sert pas à grand chose de vouloir jouer ces plans rapidement. Le travail se focalise avant tout sur l’indépendance de chaque doigt par l’assimilation mécanique de différents doigtés. Voyez ça un peu comme du sport pour vos doigts en quelque sorte, ou de petits défis à relever à la guitare. On ne recherche pas la musicalité, simplement l’efficacité et le renforcement d’un mécanisme.

Tous les exercices sont joués sur les 4 premières cases. On pourra associer le numéro de la case avec le numéro indiquant le doigt de la main gauche. 1 pour l’index, 2 pour le majeur, 3 l’annulaire et enfin 4 pour le petit doigt. Un « 3 » sur la tablature correspondra au 3ème doigt (l’annulaire) qui appuie sur la case 3.

Sur les vidéo, je joue en aller-retour mais vous pouvez travailler simplement avec des coups de médiator vers le bas, cela ne change pas grand chose au final.

Découvrons une première série de 4 fingertwisters :

Exercice 1

Fingertwister guitare - exercice 1

On démarre avec une suite en 4 parties où chaque doigt sera le pivot du plan. C’est le travail préliminaire aux exercices suivants si on veut. Règle de base : on utilise 1 doigt par case. On renforcera ici principalement l’annulaire et l’auriculaire, généralement les plus « faibles ». Les parties 1C et 1D mettent à juste titre l’accent sur ce renforcement spécifique.

Dans chaque mesure, on altèrne le pivot et un autre doigt de la main gauche. Chaque séquence peut être jouée en boucle ou enchaînée directement avec la suivante quand vous commencez à être à l’aise.

Exercice 2

Fingertwister guitare - exercice 2

Ce plan détaille deux variations sur des boucles à 3 notes par corde.

Cependant, à la place de monter et descendre la boucle avec les mêmes doigtés, on va inverser les notes sur chaque corde par rapport au mouvement précédent. Pour être plus précis, dans l’exemple 2A, sur la corde de La, le mouvement ascendant est index (1), majeur (2) et petit doigt (4). Le mouvement descendant est petit doigt (4), annulaire (3) puis index (1). Idem pour la corde de Ré : on joue avec l’annulaire en montant et le majeur pour la descente. Forcément, on a est tenté d’utiliser les mêmes doigts pour monter et descendre, surtout quand le tempo est rapide !

Le plan 2B utilise le même principe mais de façon symétrique : la place du majeur et de l’annulaire est inversée.

Exercice 3

fingertwister guitare - exercice 3

On reste ici sur les cordes de La et Ré, mais avec bien plus d’aller et venue entre ces deux cordes. Chaque variation est construite en miroir quand on regarde les 4 premières notes de la mesure et les 4 suivantes. Une fois que l’on se rend compte de cette astuce, tout devient (relativement) plus facile.

Vous pouvez vous exercer sur d’autres groupes de cordes ou plus haut sur le manche afin de gagner en facilité d’exécution. L’écart entre les frettes est en effet plus important près du sillet.

Exercice 4

finger twister - exercice 4

Passons à la torture avec The Spider, nommé ainsi à cause de la ressemblance de la main avec les pattes d’une araignée. La règle est simple : lorsque qu’un doigt bouge pour se déplacer sur une case, les autres doivent rester immobiles en appui sur leur propre case. Généralement, l’annulaire “entraine” les autres doigts qui ne sont pas censés bouger.

Poursuivons avec les 3 derniers fingertwisters de cet article :

Exercice 5

finger twister guitare - exercice 5

Un plan inspiré du fameux Rock Discipline de John Petrucci, guitariste du groupe Dream Theater. Chaque doigt se place sur une corde et une case différente. A chaque temps, 2 doigts s’inversent, les autres ne bougent pas (comme avec The Spider). Dans la séquence 5A, ce sont les groupes 2-3 et 1-4 qui changent à tour de rôle. Dans la 5B, les groupes 1-2 et 3-4 et pour la 5C, les groupes 1-3 et 2-4.

Exercice 6

fingertwister guitare - exercice 6

Ce fingertwister concerne aussi la main droite. Tout est joué en aller-retour mais les sauts de cordes rendent l’exercice plus difficile. Comme dans le plan 3, les 4 premières notes de chaque mesure sont symétriques avec les 4 suivantes. Plus on progresse dans les séquences, plus les sauts de cordes sont importants.

Exercice 7

riff exercice 7

Pour conclure, je vous ai concocté un riff plus musical que les exercices précédents en mixant chromatismes et corde à vide. La difficulté réside dans l’enchaînement sur les 2 derniers temps de la seconde mesure, mais après toutes ces tortures, vos doigts devraient être prêts à affronter n’importe quoi !

Les chiffres en dessous de la tablature correspondent aux doigtés mentionnés en introduction de l’article. Le plan est joué en aller-retour mais vous pouvez y aller tranquillement en downstroke, voir seulement en hammer/pull-off.

J’espère que ces quelques exercices vous auront donné du fil à retordre, c’était un peu le but après tout ! Et n’oubliez pas ce qu’a un jour déclaré un certain Steve Vai : “Try to make an exercice out of everything”. Je vous encourage donc à créer vos fingertwisters personnels et pourquoi pas les présenter dans les commentaires.

Have fun !

A propos de l'auteur : Alexis

A propos de l’auteur : Alexis

Créateur et administrateur de Guitar School Garden. Sur Twitter : @guitarschgarden et @twablatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *