techniques

Travailler la coordination et l’indépendance à la guitare

le 21 septembre 2010 Par Alexis

La musique n’est pas un sport, mais le fait de jouer de la guitare requiert une « mécanique » particulière qu’il convient d’entretenir un minimum. Jouer « en rythme », dans le temps, ça s’apprend et ce n’est pas quelque chose d’innée, bien au contraire !

Je vous propose donc dans cet article quelques exercices qui auront pour but d’améliorer votre coordination main droite / main gauche et surtout l’indépendance de vos doigts sur le manche. Le principe va être de répéter toutes les combinaisons de doigts possibles sur 4 cases en partant de l’index, et cela en gardant toujours 1 doigt par case.

C’est parti pour un peu de gymnastique :

exercice de base pour la coordination

Ecouter l’exemple :
Exercice 1

C’est moche hein ? 🙂 c’est normal. L’idée est de travailler une « mécanique » sans forcément prêter attention à une quelconque mélodie. Sur l’extrait audio, chaque mesure est répétée 4 fois. Par ailleurs, j’ai volontairement situé l’exercice dans les 4 premières cases du manche afin de pouvoir faire un parallèle entre le numéro de la case et le doigt à utiliser : 1 = index, 2 = majeur, 3 = annulaire, 4 = petit doigt.

Une fois que vous avez assimilé ce premier exercice, on peut (doit ?) faire le même travail en partant de chacun des autres doigts restants. Commençons avec le majeur :

exercice de coordination à partir du majeur

Puis en partant de l’annulaire :

exercice de coordination à partir de l'annulaire

Enfin, en commençant avec l’auriculaire :

exercice de coordination à partir de l'auriculaire

L’idéal est de travailler très lentement au début avec un métronome afin d’assimiler progressivement les différentes combinaisons. Ces exercices peuvent être de bons plans pour s’échauffer, et ce même sans guitare ! Il suffit simplement de poser sa main sur une table, de visualiser les cases dans sa tête et c’est parti !

La finalité de ce travail est de pouvoir être à l’aise avec n’importe quelle combinaison de notes. Pour cela, vous pouvez aussi construire des finger twister en choisissant au hasard une suite de notes sur le papier pour ensuite essayer de rejouer le tout sur votre instrument. Voilà ce que ça a donné pour moi :

exercice d'application pour améliorer la coordination et l'indépendance

Ecouter l’exercice d’application :
The Finger Twister

C’est toujours aussi moche, non ? Décidément, on ne se refait pas…

Have fun !

6 commentaires

  • Lilian dit :

    Et dire que j’ai arrêté d’écouter Get out of my yard pour ça…… 🙂
    Tiens, je vais aller me faire une entrecôte plutôt !
    Bon sinon, pas trop frais à Lyon ? 😉

    Bon app!

  • Alexis dit :

    je pense que Paul Gilbert te conseillerait de faire ces exercices après manger 😉

  • Jérôme.B dit :

    Ahah. Le finger-TWISTER.
    J’étais en train d’imager un jeu de société à jouer en famille, où on tourne une roue, et où chacun doit mettre un doigt sur le manche d’une même guitare :-).
    Mais on parle bien d’exos en solo ?

    Trêve de plaisanteries, excellent exos pour bien reprendre après s’être tourné les pouces pendant l’été 🙂

  • philippe dit :

    salut,
    arf, c’est toujours bien ces petits exo… mais j’ai jamais eu le courage de m’y tenir plus de qq jours! (ce qui explique sans doute mon manque de dextérité…)
    PS: il fait beau à lyon, ça va!

  • Alexis dit :

    Oui c’est pas ce qu’il y de plus fun à bosser c’est sûr !

  • tchoyy dit :

    Ce blog ne pouvait pas continuer sans avoir parlé des déliateurs 😛
    Un grand classique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *