techniques

Travailler la mise en place rythmique avec un delay

le 31 octobre 2010 Par Alexis

La Boss DD-3, une des pédales de delay les plus vendue au monde Le rythme est peut être l’élément le plus important dans la musique car c’est sa composante la plus primaire, celle qui nous parle le plus en tant qu’êtres humains.

Améliorer son sens du rythme est donc un exercice à pratiquer continuellement, que ce soit seul ou avec un groupe de musiciens. C’est ce qu’on appelle travailler la mise en place, c’est à dire travailler sa perception de la pulsation d’un morceau, d’un plan ou d’un riff et appréhender la manière avec laquelle on va interagir musicalement avec celui-ci.

Il existe de nombreuses manières de travailler le rythme à la guitare et je voulais dans cet article vous présenter une approche originale : l’utilisation d’un delay pour s’exercer à la mise en place rythmique. Alors c’est vrai, tout le monde n’a pas le chance de posséder une pédale de delay, mais il existe de nombreux freeware sur la toile et au pire vous pouvez installer des versions d’essai de simulateurs d’amplis qui incluent cet effet (Guitar Rig, Amplitube ou Pod Farm pour ne citer que les plus connus).

Ce que j’aime avec cette approche, c’est que l’on devient un peu son propre métronome. En effet, pas besoin de click, ce sont les répétitions de nos propres phrases générées par le delay qui vont nous donner le tempo. Assurément un bon exercice pour apprendre à écouter sa « pulsation intérieure ».

Petite précision, les tablatures reprennent seulement ce qui est joué à la guitare et non ce que l’on peut entendre dans les extraits audio avec les répétions du delay. Sur tous les exemples, le feedback est réglé sur une seule répétition et le delay time est indiqué au dessus de chaque exemple.

Exercice 1

On va commencer par jouer des séquences très simples de notes en noires, croches et double-croches avec un delay réglé à 130 à la noire. Toutes les répétitions « tombent » alors sur les notes que l’on joue. Idéal pour travailler la régularité à la main droite (pour les droitiers évidemment).

travailler le rythme avec un delay : exercice 1

Ecouter :
Exercice 1

Une fois bien en place, à vous de mélanger les figures rythmiques tout en restant régulier.

Exercice 2

Même principe que l’exercice précédent, sauf que les répétitions vont tomber entre les notes que l’on joue. On doit donc régler le delay à la noire, à la croche et à la double-croche selon la séquence jouée.

travailler le rythme avec un delay : exercice 2

Ecouter :
Exercice 2

Exercice 3

On reprend la même séquence que l’exercice précédent mais avec un delay réglé à la croche pointée, ce qui nous donne cet effet « d’escalier » caractéristique. En jouant en croches, les répétitions viennent donc s’intercaler entre les notes jouées, donnant l’illusion de double-croches. Cependant, les répétitions ne suivent pas immédiatement ces notes (puisque le delay est réglé à la croche pointée), ce qui rend la séquence tout de suite plus musicale.

travailler le rythme avec un delay : exercice 3

Ecouter :
Exercice 3

On peut apprécier ce type de delay dans le morceau The Echo Song de Paul Gilbert par exemple. Sans aucun lien avec notre ami Paul, voici une petite impro pour illustrer ce principe :

Ecouter :
Exercice 3 bis

Exercice 4

On revient sur l’idée du deuxième exercice mais au lieu d’intercaler une seule note nous allons monter une gamme en jouant des groupes de 4 doubles croches espacés d’un soupir. Les répétitions viendront donc combler les silences de la façon la plus régulière possible.

travailler le rythme avec un delay : exercice 4

Ecouter :
Exercice 4

Exercice 5

Pour finir, 2 exemples de rythmiques basées sur un delay. Pour bien assimiler la mise en place, on peut s’exercer dans un premier temps sans effet.

travailler le rythme avec un delay : exercice 5

Ecouter :
Exercice 5

travailler le rythme avec un delay : exercice 6

Ecouter :
Exercice 5 bis

C’est parfois le matériel avec lequel on joue (un ampli, un effet, un tirant de cordes particulier…) qui nous inspire de nouvelles choses et nous amène vers des contrées musicales insoupçonnées. Alors désormais, pensez au delay comme alternative au sacro-saint métronome !

Have fun et joyeux Halloween (au début je voulais écrire un article à thème, mais j’ai eu du mal à trouver un lien entre la guitare et cette fête…)

13 commentaires

  • hsz dit :

    Superbes exos, merci !
    Très beau morceau à la Paul Gilbert soit dit en passant 😀

  • ELUGA dit :

    Excellent exercices, un autre avantage des délais c’est de pouvoir ce passer des reverbes en live. En réglant le feedback du délai à 10% max et le tempo à la noire ou à la croche (Voir ce lien pour trouver la valeur en millisecondes : http://mp3.deepsound.net/samples_calculs.php )
    Ensuite régler le mix de manière à entendre légèrement un echo après il vous suffit de jouer sz maniére à ce qu’on entende plus l’echo et la vous êtes sur de toujours être à la bonne vitesse.
    Pour des solistes il faut régler sur des divisions plus petites
    Bon c’est une question de pratique,vous verrez ca donne du corps à vos guitare fini la purée de notes

    Bonne Zick

  • Alexis dit :

    Pas mal le lien pour avoir la correspondance entre tempo et millisecondes. Je connaissais celui ci : http://www.thewhippinpost.co.uk/tools/delay-time-calculator.htm . Bon en gros ils font un peu la même chose 🙂

  • manu dit :

    Yo Alexis !
    Tres bien tes 2 derniers articles, Merci !
    Pour l’exo 3 sur le 130 Bpm à la croche pointée, je me suis servi du site pour trouver la correspondance et ça fait pas comme toi, c’est quoi qu’il faut prendre comme temp de note 1/4 – 1/4 T – ça veut dire quoi le « T » j’avoue que je m’y perd …… 🙁
    si tu pouvais me dire tes reglages STP que je comprenne ou m’expliquer comment interpreter les 1/2 -1/4 etc….
    Merci aussi à Eluga !

    Ziquement votre …..

  • Alexis dit :

    Hello Manu,

    Je pense (mais je ne suis pas sûr) que ces valeurs correspondent aux figures de notes. 1/2 = blanche, 1/4 = noire, 1/8 = croche, 1/16 = double croche, etc… Le « T » veut justement dire « pointé ». Pour l’exo 3, j’essayerais donc de régler mon delay sur 1/8 T à un tempo de 130 bpm. Dis moi si ça marche pour toi !

  • manu dit :

    Merci Alexis,
    en fait, c’est pas tres clair, dans le « delay time generator », il a 1/8. – 1/8T et si je tape 130 pour 1/8. j’obtiens 346 ms et là ça marche, mais si je prend 1/8T j’obtiens 154ms et là pas bon, donc j’ai un doute sur le « T » qui veut dire pointé, ce serait plutôt « dot 1/8 » dans le « Delay and Frequencies Calculator »… tu vois de ton coté si c’est ça ?
    Ciao !

  • Alexis dit :

    Oui c’est bien ça si tu règles ton delay à 346 ms cela correspond à l’exo 3 (croche pointée à 130). Et autant pour moi, le « T » ne veut pas dire « pointée » mais « Triplets », pour caler ton delay sur des pulsations ternaires. Rien à voir avec nos croches pointées donc.

  • MusicMan dit :

    Excellent article !
    Merci pour ce petit cours. 🙂

  • djib dit :

    C’est très bon ça ! J’avais jamais vraiment utilisé de delay, surtout pointé, mais là je suis sous le charme.

  • Erwan dit :

    C’est vraiment un moyen très original de travailler la rythmique.
    Il faut savoir sortir des sentiers battus pour progresser.

  • Diaoul dit :

    Bonjour
    J’ai essayé sur le TC Nova System 346 1/8 etc, mais je ne sais pas combien faut mettre de feed back et de mix!
    Merci de bien vouloir m’aider!

  • Alexis dit :

    Hello Diaoul,

    Feedback à 0 (ou au minimum) pour n’avoir qu’une seule répétition, et mix à la moitié environ pour que la note répétée soit au même volume que celle jouée.

  • Diaoul dit :

    Hello Alexis
    Merci, super je vais tester ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *