théorie

Exercices de solfège rythmique (triolets, quintolets,…)

le 17 avril 2011 Par Alexis

exercice de solfège rythmique Je ne vais pas encore m’étendre sur l’importance du travail rythmique pour un musicien, cela serait prêcher des convaincus, non ? Sans aller jusqu’à des exemples aussi extrêmes que ceux de Steve Vai dans son article Tempo Mental, je voulais aborder ici certaines associations de figures rythmiques à priori « incompatibles », tout du moins inhabituelles à nos oreilles d’occidentaux formatés.

C’est parti donc pour 5 exemples qui devraient mettre à l’épreuve votre sens du rythme et dans un même temps vous faire travailler certaines variations de picking au médiator suivant les différents enchainements de groupes rythmiques. On fait d’une pierre deux coups en quelque sorte !

Pour information, tous les exercices sont en 3/4 (mesure à 3 temps où la noire vaut un temps).

Triolets de croches et double croches

Dans ces deux premiers exemples il va falloir appréhender des « feeling » ternaires (les triolets) et binaires (les double-croches) dans une même mesure, une chose assez déstabilisante dans un laps de temps aussi court. That’s a tricky one, comme disent les américains !

enchainement de triolets de croches et de double croches

Ecouter les exercices 1 et 2 :
Triolets de croches et double croches

Ces exercices ainsi que les suivants sont joués en aller-retour. Sur les différentes tablatures, je n’ai noté que les upstroke et downstroke des premières notes de chaque groupe rythmique. A l’écoute, l’exemple 2 ne varie pas par rapport au premier, mais le fait d’intercaler les double croches entre les triolets « inverse » le sens des coups de médiator. Vous pouvez aussi commencer l’exemple 1 sur un upstroke, ça revient au même !

Triolets de croches et quintolets

Même combat que les exemples précédents, sauf que les double croches sont ici remplacées par un quintolet, c’est à dire un groupe de 5 notes de durée égale joué sur un seul temps. Une figure rythmique que l’on rencontre assez rarement, d’où son intérêt !

enchainement de triolets de croches et de quintuplets

Ecouter l’exercice 3 :
Triolets de croches et quintolets

Comme il y a un nombre impair de notes dans la mesure, le fait de jouer en boucle cet exercice inverse de nouveau les coups de médiator et nous fait travailler les différents cas de passage en aller-retour (par l’intérieur ou l’extérieur) entre 2 cordes adjacentes.

Triolets de croches et triolets de noires / croches pointées

Pour finir, 2 exercices peut être un peu plus simple à aborder. Le premier intègre un triolet de noires, c’est à dire que l’on va jouer 3 notes de durée égale sur les 2 derniers temps de la mesure. L’exemple 5 quant à lui est un enchainement de 4 croches pointées. On a donc 4 notes de durée égale en l’espace de 3 temps. Vous suivez ?

travail sur les triolets de noires et les croches pointées

Ecouter les exercices 4 et 5 :
Triolets de croches et triolets de noires / croches pointées

Ces figures de rythme ne sont pas évidentes à assimiler. Pour me faciliter la tache, j’utilise souvent Guitar Pro (ou Power Tab, etc…) pour au moins « entendre » sur un clic régulier ces formules rythmiques et essayer de les reproduire par la suite avec un métronome ou une drum loop à des tempo différents.

Have fun !

8 commentaires

  • Franck dit :

    Très sympa ton article alexis. Travailler le rythme est un point important pour tout musicien. L’article sur steve vai nécessiterait pour moi une traduction car je décroche à un moment quand le cerveau fume.

  • Alexis dit :

    Merci Franck comment va ? Ouais je me souviens la première fois que j’ai lu cet article ça m’avait terrifié. Bon depuis je ne comprends toujours pas grand chose mais j’ai relativisé !
    J’aime bien à un moment quand il dit : « This is extreme for today…but maybe not for the computers of tomorrow » . Vai le visionnaire !

  • Franck dit :

    Ca va bien faudrait qu’on s’essaye a un petit jam pendant les vacances. Tu viens voir Eklundh à valence le 28? Faut que tu me racontes la masterclass de Govan :). Jeudi je prends un cours avec Ron Thal sur skype ça risque d’être très cool. A propos de l’article sur Vai il a en effet eu une très bonne vision. Mais putain ça parait quand même injouable les relevés qu’il a fait !

  • Spleen dit :

    Excellent article, par contre joindre les fichier au format Guitar Pro serait une vrai plus.

    Merci

  • oyhenart christophe dit :

    super complet! ça déchire!:)

  • Alexis dit :

    @Franck : Ron Thal carrément ! Et ben dis donc… Je l’avais vu en master class à Strasbourg et c’était vraiment sympa même s’il a plus parlé de ses chaussettes que de guitare !

    @Christophe : Malheureusement je ne suis pas sur que ce soit très complet 😉 . Entre les polyrythmies, les n-tolets et autres joyeusetés rythmiques, on ne fait qu’esquisser le thème. Néanmoins merci pour ton commentaire !

    @Spleen : Comment ça les fichiers GP ? je ne comprends pas bien. Pouvoir télécharger les exos en fichier GP ?

  • blasted_pingin dit :

    Concernant l’article de Steve Vai, je comprends plus le côté ‘mental’ que le côté ‘tempo’ 😉
    Néanmoins cela concerne la notation, côté pratique je pense qu’il est plus évident de se faire une idée en utilisant ses pieds pour taper le temps et les mains ou la bouche (voire les deux pour superposer trois rythmes) pour marquer les rythmes à intégrer.
    De cette façon on a normalement tous les outils partout où on va 😉 et on peut mieux « sentir » le rythme et notamment les moments où on est « en l’air » et quand ça retombe sur le premier temps, spécialement sur les rythmes impairs.

  • Raphyslash dit :

    Dire que j’allais te réclamer un exo rythmique… Merci pour ces exos que tu partages, c’est génial !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *