théorie

Fly Me To The Moon – étude d’une grille et d’un thème jazz

le 31 mai 2013 Par Alexis

Fly Me To The Moon C’est toujours un plaisir pour moi de voir que ce blog est parfois l’occasion de rencontres et/ou d’échanges avec des lecteurs de différents horizons. Récemment, j’ai été contacté par Simon, un guitariste passionné qui suit le blog depuis 2 ans et qui étudie les musiques actuelles au conservatoire des Landes.

Il souhaitait partager son travail de transcription plutôt que de le voir prendre la poussière dans un tiroir. Il m’a donc fait parvenir certains de ses relevés sur papier et, après discussion, j’ai choisi de mettre en avant son travail sur le fameux standard de jazz Fly Me To The Moon. Un grand merci à lui donc !

Je pense que ce billet peut être une bonne introduction au jazz avec un thème simple et très chantant ainsi qu’une grille très intéressante qui met en lumière certaines cadences fondamentales employées dans le style.

Je vous rappelle au passage que vous pouvez me contacter pour me témoigner votre soutien, me parler d’une idée d’article ou m’envoyer des menaces de représailles. Le tout à l’adresse suivante : alexis[at]guitarschoolgarden.fr. Je ferai mon possible pour vous répondre rapidement !

Le thème

Ce morceau est considéré comme un standard du jazz, c’est à dire une chanson ayant fortement imprégné la culture américaine qui est devenu au fil du temps un classique du répertoire des jazzmen. Fly Me To The Moon a été composé par Bart Howard au milieu des années 50 et popularisé par la version chantée de Frank Sinatra une décennie plus tard.

Voici la tablature du thème et ses accords d’accompagnement :

Fly Me to The Moon : thème part 1

Fly Me to The Moon : thème part 2

Ecouter le thème :
Fly Me To The Moon – thème
  • Le thème se développe sur une séquence de 16 mesures, répétée 2 fois.
  • Dans l’extrait audio, je me suis permis quelques libertés avec le rythme indiquée sur la partition. L’important étant de bien retomber sur le premier temps des phrases descendantes (mesures 1, 3, 5 et 7).
  • Les croches sont « swinguées ». C’est ce qu’on appelle le triplet feel (indiqué au dessus de la première mesure) où 2 croches sont jouées comme un triolet composé d’une noire et d’une croche.
  • Le mouvement mélodique du thème est assez différent entre les 8 premières mesures (A) et les 8 suivantes (B). Pour la partie A, nous avons des lignes descendantes et ascendantes avec des intervalles assez resserrés (secondes mineures et majeures). Moins de notes pour la partie B avec des intervalles plus importants.
  • Mesure 1 à 8, vous remarquerez que les notes au début de chaque mesure correspondent à la tierce de l’accord sur notre grille, tierce majeure ou mineure en fonction du type d’accord. Mesures 9 et 11, c’est la quinte des accords qui est mise en avant. Le fait de mettre l’accent sur les notes qui composent les accords de la grille, ce qu’on appelle des chord tones en anglais, est extrêmement courant dans les thèmes et l’improvisation jazz. Fly Me To The Moon est une très belle illustration de ce principe.

La grille

Analysons à présent la grille harmonique de ce standard, en ayant en tête quelques notions d’harmonisation.

Fly Me to The Moon : grille

  • J’ai volontairement utilisé des styles de notation très commun en jazz. -7 correspond à un accord mineur 7 (1 b3 5 b7). On retrouve aussi souvent mi7, min7, m7 pour ce type d’accord. maj7 (1 3 5 7) se note également ma7, M7, 7M ou Δ. Ø correspond à un accord demi-diminué (1 b3 b5 b7) et peut aussi s’écrire Ø7, -7(b5) ou m7(b5).
    Il est important de se familiariser avec ces différentes dénominations car les leadsheet issus des recueils de partitions jazz (les fameux Real Books) les interchangent à loisir.
  • Premier objectif de notre analyse : définir la tonalité. L’absence de dièses ou de bémols à la clef fait fortement pencher la balance vers Do majeur. De plus, on constate la présence de nombreux II V I en Do majeur (mesure 2 à 4, 9 à 11 et 13 à 15). C’est la cadence la plus courante dans le style et c’est un très bon indicateur pour déterminer une tonalité.
  • La cadence VI II V I dans les mesures 1 à 4 est ce que l’on appelle un anatole, une succession d’accords très courante dans le jazz.
  • Certains accords sont étrangers à la tonalité de Do majeur. On dit qu’ils sont non-diatoniques. C’est le cas par exemple de C7 et de A7 aux mesures 4 et 8. Néanmoins, ces deux accords ont les caractéristiques d’un accord de dominante (le V d’un V I) au regard de leurs mesures suivantes respectives. En effet, les enchainements C7 -> Fmaj7 et A7 -> D-7 constituent clairement des V I. On parlera alors de dominante passagère ou secondaire : un accord de dominante non-diatonique qui s’enchaine exceptionnellement sur un accord appartenant à la tonalité. Pour l’analyse, on notera le degré original de l’accord avec un 7 juste à côté. C7 sera donc I7 et A7 VI7.
  • On retrouve d’ailleurs notre A7 à la mesure 12, mais cette fois, il fait partie d’une cadence. En effet, on peut considérer l’enchainement E-7 -> A7 comme un II V qui ramène vers D-7, le deuxième degré de Do majeur. Pour l’analyse, on notera l’enchainement E-7 -> A7 -> D-7 comme ceci : II-7/II -> V7/II -> II . Certains auront peut être remarqué que E-7 appartient à l’harmonisation de C majeur (c’est le degré III). Pourquoi ne pas le noter comme tel alors ? Disons que la fonction de cet accord dans la cadence mentionnée juste avant est très importante et elle a plus de sens dans le mouvement harmonique qu’un simple degré isolé. On retrouve aussi cet enchainement mesures 11 et 12 lors de la seconde reprise.
  • Même constat mesures 6 et 7 : BØ -> E7 peut être vu comme un II V en A mineur harmonique qui ramène la grille vers A-7. On notera donc II-7(b5)/VI -> V7/VI -> VI. Même si BØ correspond au degré VII de Do majeur, on le notera différemment ici pour les raisons présentées ci-dessus. Encore une fois, on retrouve ce mouvement à la dernière mesure de la grille pour relancer vers le premier accord.
  • D’une manière générale, les accords de dominante donnent leur dynamique aux grilles jazz par des mouvements de tension et de résolution qui sont une constante dans l’harmonie.
  • Pour en revenir au thème, on remarque que les notes étrangères à Do majeur concordent avec les accords non-diatoniques. Mesure 7, le Sol dièse met en évidence la tierce majeure de E7. Mesure 8, Do dièse la tierce majeure de A7. Mesure 18 sur la tab, bien que le Sol dièse ne soit pas un chord tone de A7, cette note s’apparente plus à ce qu’on appelle un passing tone, un chromatisme permettant d’amener un La sur Dm7 à la mesure suivante.

Ci-dessous, vous retrouverez un récapitulatif de notre analyse. Les cases plus foncées indiquent la présence des accords de dominante secondaire et des cadences non-diatoniques.

Fly Me to The Moon : analyse

Vous pouvez télécharger les fichiers de l’article et ainsi retrouver la tablature du thème au format Guitar Pro, la grille et son analyse ainsi qu’un backing track rallongé (archive zip – 8 mo environ).

Voilà pour cette petite étude jazz. Les standards « accessibles » sont souvent les premières choses que l’on étudie lorsque l’on aborde ce style. Bien sûr, il y aurait beaucoup à dire à propos des possibilités d’improvisation sur cette grille, mais ça, c’est pour un autre jour.

Have fun !

A propos de l'auteur : Alexis

A propos de l’auteur : Alexis

Créateur et administrateur de Guitar School Garden. Sur Twitter : @guitarschgarden et @twablatures.

8 commentaires

  • Simon dit :

    Merci d’avoir publié ma petite contribution.. Longue vie à GSG !

  • Maxime dit :

    Merci a vous deux pour ce travail, chouette titre qui swing du tonnerre …

  • Gratte Papi dit :

    Merci pour cet article !

    Je sais tout le boulot que ça représente de publier un post comme ça.

  • merci pour le fichier , c’est sur mon disque dur

  • Jules Sorry dit :

    Merci beaucoup pour ces supers analyses, elles sont expliquées si explicitement qu’elles ont su résoudre des mois de théories dans le brouillard en une seule soirée.
    J’aurais aimer savoir, sur quel logiciel tapez-vous vos grilles?
    Par ailleurs, lors de la composition d’un thème, favoriserez-vous d’abord l’écriture de la grille ou bien commenceriez-vous par la mélodie que l’on tient en tête?

  • Clem dit :

    Félicitations pour le travail accomplit !! très compréhensible pour mon niveau et merci pour les liens 😉
    ça déchire à jouer en manouche !!!!!

  • KLAVER jean Noel dit :

    Vraiment génial..tout est clair , net et précis..bravo !

  • schuft dit :

    Merci beaucoup .
    Je vais pouvoir travailler ce morceau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *