théorie

Les triades issues des accords à 3 sons

le 8 mars 2011 Par Alexis

Les gratteux sont des fainéants, c’est un fait. J’admets que quand il s’agit de se simplifier la vie, je ne suis pas le dernier ! C’est pourquoi nous allons détailler dans cet article un outil génial : les triades.

Une triade est un groupe de 3 sons distincts. A partir de ces 3 sons nous obtenons automatiquement un accord. Il peut bien sûr être composé de plus de 3 sons (ce que l’on appelle un accord enrichi), mais les principaux accords « de base » (que l’on nomme justement les accords à 3 sons) sont tous construits à partir d’une triade.

Par exemple, avec un accord de La majeur, on retrouvera les notes suivantes : La (la tonique), Do dièse (la tierce majeure de La) et Mi (la quinte de La). Quelle que soit la position de La majeur, c’est toujours cette association de 3 sons (notre fameuse triade) que l’on retrouvera, mais dans un ordre différent en fonction de la position choisie. Même constat pour un accord mineur qui sera composé d’une tonique, d’une tierce mineure et d’une quinte (association que l’on nommera triade mineure).

Pour résumer, les accords à 3 sons sont composées d’une tonique qui donne son nom à l’accord (T), d’une tierce majeure ou mineure qui donne son caractère à l’accord (3M ou 3m) et enfin d’une quinte qui est souvent perçue comme une redondance harmonique de la tonique (5). C’est l’association de ces 3 sons (parfois redondants) dans un ordre variable qui donne une multitude de positions possibles pour un seul et même accord.

On peut alors se demander quel est l’intérêt de jouer des sons identiques alors qu’il suffirait de se limiter à l’essentiel ? Prenons une position barrée classique de La majeur, à la 5ème case. On constate qu’avec cette position, la tonique (La) est présente 3 fois et la quinte (Mi) 2 fois. Essayons donc d’extraire de ce barré les différentes triades de A majeur et ainsi éviter les répétitions :

décomposer un accord barré en triades

En fait, on peut voir les triades comme des mini-accords à l’intérieur de l’accord. Elles expriment pour ainsi dire son « essence » (tonique, tierce, quinte), sans aucun superflu. On remarque que l’ordre des 3 sons varie d’une triade à l’autre, c’est ce que l’on appelle des renversements. Un accord est donc constitué de plusieurs renversements entremêlés de la même triade. Ces renversements sont généralement répartis sur des groupes de 3 cordes adjacentes.

Le défi va être d’effectuer le même exercice de repérage avec chaque position principale d’accords majeurs et mineurs. Pour vous familiariser avec ces positions, il est utile de connaitre la notion de CAGED system à la guitare.

Nous allons prendre une suite d’accord simple (Dm F Gm A – les mélomanes auront reconnu Chan Chan du Buena Vista Social Club) et chercher les triades correspondantes sur les différents groupes de 3 cordes. Le but étant de se limiter à une zone restreinte d’environ 4 cases pour chaque séquence.

Commençons avec les 3 petites cordes de Sol, Si et Mi :

séquence de triades 1

Positions de triades sur les cordes de Sol, Si et Mi :
Ecouter

Au dessus de chaque triade vous trouverez un diagramme indiquant la position d’accord dont elle est issue.

On remarque que l’effort à fournir pour enchainer les différentes positions est beaucoup moins important par rapport à l’enchainement des accords « complets ». Et c’est bien là tout l’intérêt, se simplifier la vie sans perdre aucune information harmonique en route.

Poursuivons avec la même séquence sur les cordes de Ré, Sol et Si.

séquence de triades 2

Positions de triades sur les cordes de Ré, Sol et Si :
Ecouter

Enfin, même exercice sur les cordes de La, Ré et Sol :

séquence de triades 3

Positions de triades sur les cordes de La, Ré et Sol :
Ecouter

On peut bien sûr faire la même chose sur les cordes graves de Mi, La et Ré. La principale difficulté reste l’assimilation des différentes positions. L’astuce est de toujours visualiser dans sa tête l’accord d’origine, quelle que soit la triade. Au final, si vous connaissez l’accord, vous connaissez inconsciemment les triades qui en sont issues !

Rien n’interdit de passer d’un groupe de cordes à un autre. En situation réelle, on reste rarement cantonné à 3 cordes ! N’hésitez pas à expérimentez différents voicings sur plusieurs groupements pour une même séquence, comme sur les 3 premières mesures qui suivent. Enfin, gardez en tête qu’une triade n’implique pas obligatoirement l’utilisation de 3 cordes adjacentes. La dernière mesure avec des cordes à vide en est un bon exemple.

séquence de triades 4

Ce travail peut être appliqué à toutes les suites d’accords et vous fera vraiment progresser en ce qui concerne la connaissance du manche. Je ne peux que vous conseiller de choisir quelques accords d’un morceau que vous connaissez bien et de rechercher le maximum de triades sur le principe de cet article. Progrès assurés…

Au passage, vous trouverez de nombreuses suites d’accords de morceaux plus ou moins connus sur mon compte twitter @twablatures. Profitez-en !

Have fun !

9 commentaires

  • agatzebluz dit :

    C’est clair les triades sont un super outil, pour l’accompagnement comme pour le solo.

    Et dis donc Alex, pourquoi on n’a pas droit au dernier exemple en audio ?

  • Alexis dit :

    Mais il est un peu exigeant ce soir ma parole !

  • PascalH dit :

    Hé bien , le hasard fait bien les choses, heureux d’avoir découvert ce site.
    Bien alexis chapeau bas et je vais mettre à profit en tant qu’amateur bien sur de tes conseils et de tes exemples pour parfaire ma technique .
    Bien à toi .
    PascalH

  • Laufer dit :

    C’est géniale comme explication! Merci Alexis!
    C’est la connaissance de ces détails qui font toute la différence.

  • lou245 dit :

    genial ce site, j comprend enfin les triades, merciiiiii !!

  • jules dit :

    Trés bonne explication.
    Merci.

  • LolB dit :

    Bonjour !!!
    Juste un petit message pour vous remercier pour votre site qui est vraiment hypra excellent !!!
    Etant guitariste depuis maintenant 20 ans (eh oui, déjà), je trouve que vous expliquez les choses d’une façon super abordable pour tous !
    Merci beaucoup… Je file car je n’ai pas encore tout épluché sur votre site 😉
    Bon courage pour la suite en tout cas !!!
    Laurent

  • Daniel PASCAUD dit :

    Pour une fois, un site français sur la guitare de très grand intérêt. Rare ! Bravo et merci.

  • Joan dit :

    Nice le tuto 🙂 Merci bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *