exercice de style

Broken String Saloon – un exercice de style au bottleneck

le 29 février 2012 Par Alexis

Broken String Saloon - un exercice de style au bottleneckLaissez-moi vous planter le décor. Golden Hill, Colorado, 1862. Une petite bourgade déserte balayée par les vents, anesthésiée par la chaleur écrasante, où chacun se terre chez soi volets clos en attendant des jours meilleurs. Notre héros, intrépide baroudeur toujours accompagné de sa fidèle guitare, traverse la rue principale à la recherche d’une bière pas trop tiède qui pourrait rafraichir son gosier. Soudain, quelques notes de six cordes en provenance de ce qui semble être le seul endroit vivant dans ce lieu maudit attirent son attention. Il lève les yeux et, aveuglé par la lumière éclatante du soleil, déchiffre avec difficulté le nom du rade : « Broken String Saloon ». Mouais… les gens du cru, même musiciens, aiment rarement les étrangers. Pas grave, pense-t-il, j’ai vraiment trop soif. Et si ça doit finir en bagarre générale, j’aurais au moins pu boire un coup !

Vous l’aurez compris, c’est un exercice de style qui sent bon l’Ouest américain que je vous propose ici. Et pour apporter cette petite touche « western », quoi de mieux qu’un bottleneck prêt à être dégainer au premier duel de guitare venu ! Cependant, avant de vous lancer dans l’aventure, voici quelques conseils relatifs à la bonne exécution de cette étude :

  • Personnellement, je mets mon bottleneck au petit doigt. Ainsi, je garde 3 doigts libres pour faire des triades par exemple. Il n’y a pas de règles, sachez cependant que plus le diamètre et l’épaisseur du bottleneck est important, plus il sera difficile à manipuler avec le petit doigt, obligeant l’annulaire à venir faire une « pince » pour le tenir. J’utilise pour ce morceau un slide en métal assez fin, mais je vous encourage à prendre le temps de tester la céramique, la porcelaine, le verre, le laiton ou le cuivre et de faire votre choix en fonction de ce qui vous convient vraiment. Quitte à commencer une collection !
  • Tout au long de l’exercice, je joue aux doigts (à la main droite). Cela me permet notamment d’étouffer les cordes adjacentes à celle qui est jouée avec mon pouce et mon majeur (ou mon index), tout en me gardant un autre doigt pour faire sortir la note. En effet, le passage du slide sur les cordes, même non jouées, produira un son qui sera capté par les micros. J’avais imaginé il y a quelques temps un petit exercice qui se focalisait sur cette notion de propreté avec un bottleneck.
  • Je l’avoue, j’ai menti. La mesure 12 est jouée au médiator. Tout au long du morceau, mon plectre reste sagement coincé entre les premières phalanges de mon index et de mon majeur et n’est utilisé qu’à des moments bien précis. C’est un bon réflexe que de passer de l’un à l’autre à loisir, histoire d’élargir sa « palette sonore ».
  • Vous avez peut être remarqué mesures 1, 9 ou 15 les ghost-note qui précédent certaines notes. C’est un petit effet de jeu qui me permet de mimer la sonorité d’un rake, mais avec les doigts de la main droite (pour les droitiers). En fait, je prépare mon majeur sur la note qui va être jouée et je place mon index et mon pouce sur les 2 cordes en dessous. Au moment de faire la note, j’effectue un mouvement rapide pouce-index-majeur à la main droite en étouffant les cordes « basses » à la main gauche (le slide est relevé à ce moment), puis j’abaisse le slide à l’instant précis où le majeur main droite joue la note.
  • La justesse au bottleneck est quelque chose de difficile à appréhender. Plutôt que de vous fier aux repères visuels que sont les frettes (en théorie, le slide doit se substituer à la frette et donc être à la même place pour obtenir une note juste), faites confiance à vos oreilles. Attention à ne pas trop exagérer les vibratos. Entrainez-vous à reprendre des petites mélodies sur un de vos disques préférés, sans vibrés si possible. Vous allez progressivement acquérir des réflexes de positionnement et inévitablement améliorer votre justesse.
  • L’accordage est standard (EADGBE). Le slide et les open-tunings sont un tout autre univers que je n’ai pas encore eu l’occasion d’explorer. Chaque chose en son temps !

Armé(e)s de ces quelques recommandations, vous pouvez télécharger l’archive regroupant la tablature ainsi que les différents mp3 (avec et sans lead) (archive zip – environ 22 mo). Vous pouvez aussi cliquer sur l’image ci-dessous pour récupérer les fichiers.

Télécharger la tablature et les mp3 de cet exercice de style

Vous trouverez également dans cette archive un backing track « rallongé » qui reprend exactement les mêmes accords sur une plus grande durée. D’une étude de style, je vous concocte un backing track « western » de derrière les fagots ! Merci qui ?

Pour les curieux, voici la grille en détail. Une improvisation mélangeant pentatoniques majeures et mineures de Sol s’accordera tout à fait avec cette suite d’accords.

Broken String Saloon : grille harmonique

Une vidéo d’illustration devrait arriver dans les jours qui viennent c’est désormais chose faite ! En attendant, pouvez-vous me dire de quel film est tirée l’introduction du morceau ? Allez c’est fastoche on l’a tous vu ! Le premier qui trouve, je lui paye une pinte au musikmesse (pour peu qu’il vienne 😉 ).

Have fun !

A propos de l'auteur : Alexis

A propos de l’auteur : Alexis

Créateur et administrateur de Guitar School Garden. Sur Twitter : @guitarschgarden et @twablatures.

8 commentaires

  • burninghat dit :

    bah évidemment, c’est Retour vers le futur 3 😉

  • Alexis dit :

    Trop fastoche 😉 Tu gagnes une bière si tu passes à Lyon ou à Frankfort !

  • Sem dit :

    Pas mal du tout ton approche du slide en accordage standard… Tu commences à vraiment bien le maîtriser…

    Par contre elles sont bien saturax tes guitares pour 1862 🙂

  • Alexis dit :

    Merci Sem. La satu c’est parce que le protagoniste vient du futur ! Il transporte avec lui une guitare du XXème siècle ainsi qu’un Marshall double-corps 4×12. Tout cela est alimenté par des panneaux solaires bien entendu.

  • burninghat dit :

    Je note 😉 c’est pas prévu mais au cas où je note 🙂

  • Seb dit :

    Il a sorti les lunettes, on sent que ça va pas rigoler ! 🙂

  • Guillaume dit :

    Ça fait un moment que je n’étais pas passé. Il y a eu du changement. J’ai mis pas mal la guitare de côté ces derniers temps mais je vois que ça n’a pas chômé ici dans tous les cas. Toujours d’excellents billets 😉

  • Charly dit :

    Merci Alexis pour tes billets, j’ai découvert ton site il y a un mois (j’ai mis le temps!) et j’y passe beaucoup de temps (je ne savais plus trop quoi bosser en ce moment et ton approche de la guitare m’a vraiment remotivé!)
    Donc voila, bravo et merci!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *