techniques

Le bottleneck et la guitare électrique

le 3 avril 2011 Par Alexis

slide guitar lick Le travail du slide à la guitare électrique est un exercice délicat, d’une part à cause de l’action souvent assez basse des cordes et d’autre part à cause des tirants « light » qui ne facilitent pas la vraiment la résonance de la note. Nous allons aborder cette problématique avec un plan qui mélange jeu aux doigts et bottleneck dans lequel nous allons surtout mettre l’accent sur la propreté des slides.

Tout d’abord, à quel doigt porter son bottleneck ? Et bien il n’existe pas pas de réponses toute faite. Par exemple, Bonnie Rait le porte au majeur alors que Johnny Winter utilise lui son auriculaire. Cependant, ce plan contient de nombreuses notes qui ne sont pas slidées, ce qui dans ce cas exclu le port du slide à l’index ou au majeur.

En ce qui concerne le matériau utilisé pour la fabrication de ce petit objet, on trouve de tout : métal, verre, céramique… Personnellement je joue sur un bottleneck en verre car c’est une sonorité que j’apprécie sur l’électrique. Après chacun ses goûts !

Cet accessoire fonctionne évidement très bien avec des open tunings, mais c’est justement le défi de cet exercice que d’intégrer des petites phrases slidées à un riff en accordage standard, comme dans le plan suivant :

tablature de l'exercice bottleneck

Ecouter l’exercice :
exercice au bottleneck

La vidéo de l’exercice joué doucement vous permettra de visualiser la coordination main droite / main gauche nécéssaire à ce type de plan :

Exercice au bottleneck

Le vrai travail vient ici de la main droite qui doit étouffer au bon moment les cordes adjacentes à celle qui est slidée. En fait, ces notes slidées dans les 3 premières mesures sont directement attaquées par le bottleneck à partir de la corde de Sol qui résonne à vide, un peu comme si on effectuait un hammer-on avec le slide.

Pour éviter que toutes les notes ne résonnent au moment où l’on vient poser le bottleneck sur le manche, on utilise le pouce et la chair de la main pour « muter » les 3 premières cordes et l’index et le majeur pour étouffer celles de Si et Mi, ne laissant résonner que ce qui nous intéresse :

slide muting

Voilà pour ce petit exercice sur la propreté du jeu au bottleneck, plus difficile à réaliser qu’il n’y parait je pense !

En attendant le prochain article, je ne peux que vous conseiller l’écoute des grands maitres de la slide guitar que sont Sonny landreth, Ry Cooder, Elmore James, Eric Sardinas ou encore Johnny Winter. J’en oublie plein c’est sûr, à vous de compléter la liste dans les commentaires…

Have fun !

11 commentaires

  • Alexis dit :

    Et bien figure toi que je m’y mets sérieusement aussi, d’où cet article ! J’ai mis la main sur la méthode « Electric Slide Guitar » de David Hamburger (ça ne s’invente pas) et je bosse ça en ce moment.

    Pour répondre à ta question, oui l’idée ici est d’effleurer la corde avec le bottleneck pour éviter au maximum ce bruit métallique. C’est une chose que je ne maitrise pas encore très bien comme le montre la petite vidéo dans l’article ! Mais bon on travaille, on travaille…

    Et merci pour ce commentaire sympa !

    A plus

  • Pépère dit :

    Super article ! Personnellement, ça tombe super bien, j’essaie de me mettre au slide.

    Mais tu aurais pu poster cela hier, parce que j’ai passé toute ma journée à me battre avec mon bottleneck et ma guitare a légèrement sonné à la manière du gaffophone. 🙂

    Une petite question technique par contre : tu l’appuies beaucoup contre les cordes ton bottlesneck (de manière à réduire le « bruit » des cordes) ou tu ne fait que les effleurer au maximum ? En gros, comme le poser idéalement sur le manche ?

    Sur le slide, je suis un total débutant, d’où cette question.

  • JM4-Juice dit :

    Tres sympa ce billet.
    Ça me rappelle l’époque (lointaine ?) de mes premiers pas à la guitare ou j’avais entrepris de me fabriquer un slide avec un goulot de bouteille de vin (plutôt ‘vintage’ comme démarche, non?). J’avais bien réussi . Malheureusement j’ai grandi et mes doigts ne rentraient plus dedans. Du coup, j’ai mis de coté cet accessoire. Et c’est dommage.
    Ton article m’a redonné envie de cette technique. Mais cette fois-ci, je vais en acheter un…

  • El&Pa dit :

    Excellent !
    Juste 1 commentaire sur l’utilisation du bottleneck : contrairement aux accords pour lesquels on appuie les cordes AVANT la barre de fret, le bottleneck s’utilise AU-DESSUS de la barre de fret correspondante.

    Modèle en métal : son froid, métallique
    Modèle verre : son chaud, mais… fragile, une chute ne pardonne pas !
    Il existe des modèles de différentes longueurs et diamètres, à essayer en magasin.

    Voir aussi l’utilisation du bottleneck par Pink Floyd (D. Gilmour) ou Yes (S. Howe) : pour des sons planants, planants…

    A voir absolument en complément : Reprise de « Osez Joséphine » de Bashung = 1 guitare (12 cordes en open-tuning D), 1 bottleneck, 1 voix = magnifique !
    http://www.youtube.com/watch?v=LaZjFYJi5og

    Merci Alexis

  • Olivier dit :

    Une petite question, dans les trois premières mesures, tu utilises la corde de sol pour le slide mais pas dans le quatriémes mesure, y a t’il une raison ?
    Merci

  • Pépère dit :

    @El&Pa : en effet, c’est au-dessus, c’est important de le signaler.

    Il y a une autre question que je me pose : dans le cas où sur un accordage open, on doit jouer la 6é et la 1ère corde simultanément sur une case quelconque, comment faire pour que les 4 autres cordes au milieu restent « sages » et ne sonnent pas ?

    Avec la question du dosage de l’appui du bottleneck sur le manche, ce sont les deux principales difficultés que je rencontre pour mes débuts à la slide.

    C’est assez rageant les débuts parce qu’autant c’est magnifique quand c’est bien exécuté, autant dès que ça sonne un peu mal …

  • vleb dit :

    Chouette, des plans pour slide ! J’ai relayé sur mon forum francophone consacré à la slide :
    http://slide.forumactif.com/t6532-le-bottleneck-et-la-guitare-electrique#73073

    Merci !

  • Alexis dit :

    Hey mais c’est super ça ! Je suis très content d’avoir pu te motiver à bosser le slide et à partir de là créer ton propre exercice que tu partages à ton tour. That’s the spirit !

  • jm4juice dit :

    Comme prévu, je me suis acheté un slide et j’ai bossé le petit plan d’Alexis. C’est très cool. Et, pour aller un peu plus loin, je me suis inspiré de ce plan pour concocter un petit « backtrack » bluesy que j’ai mis sur mon blog : http://jm4-juice.blogspot.com/2011/04/slide-amos-un-petit-backtrack-avec-une.html.
    Merci encore Alex !

  • Franz Wild dit :

    Merci Alexis pour cet article spécial. Je l’ai relaye moi aussi sur mon blog dédié au slide. Tu y trouveras pele-mele des information diverses sur des sorties d’album, des luthiers, des plans, des portraits d’artistes…etc!
    Je vais de ce pas essayer cet exercice… je suis mauvais au bottleneck, mon poignée gauche a besoin de s’assouplir en position normale, je joue habituellement a plat.
    A bientôt!

  • Alexis dit :

    Hello Franz,

    Merci ! Je vais voir ton blog ( http://www.scoop.it/t/slide-guitars ) de ce pas 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *