techniques

Techniques de muting à la main gauche

le 31 juillet 2013 Par Alexis

Guitar string muting On parle souvent du palm mute à la guitare qui est une technique d’étouffement des cordes spécifique à la main droite (pour les droitiers). Le muting main gauche, c’est à dire l’étouffement de certaines cordes par la main gauche (celle qui frette les notes sur le manche) est une technique tout aussi essentielle à ne pas négliger.

En effet, en particulier lorsque l’on joue avec un médiator, il arrive que l’on ne soit pas très précis et que l’on gratte 2 ou 3 cordes en même temps en ayant l’intention au départ de ne jouer qu’une seule note. Cela peut aussi être intentionnel, quand l’intensité du morceau exige une attaque très forte et que le guitariste ne peut pas se permettre un timide coup de médiator qui sera sans aucun doute précis mais qui manquera cruellement de « patate ». Imaginez Stevie Ray Vaughan pendant le chorus de Superstition se retenant d’attaquer les notes par peur de faire résonner une corde à vide étrangère à la tonalité.

Le muting à la main gauche est donc un moyen efficace de gérer ce problème de cordes adjacentes jouées par inadvertance. Cela permet de ne pas se préoccuper de la précision au médiator tout en restant « clean » dans des passages qui nécessitent une attaque franche et directe.

Le plan qui suit est une application directe de ce principe, dans un style rock/funk. J’exagère volontairement l’attaque main droite en grattant entre 3 et 5 cordes par mouvement tout en essayant de rester le plus propre possible et d’étouffer les cordes adjacentes à la note jouée avec ma main gauche.

Découvrons ensemble l’exercice et sa tablature :

Ecouter l’exercice :
Left hand muting

tablature de l'exercice - muting

La vidéo qui suit récapitule le plan à vitesse normale et propose un gros plan sur la main gauche au ralenti afin que vous puissiez discerner les effets de muting.

Pour la majorité du plan, à l’exception notable de la mesure 2, le pouce est au dessus du manche et la paume reste collée à celui ci. On oppose cette position à la position « barrée » où le poignet est cassé, le pouce et l’index formant une pince pour permettre à ce dernier d’appuyer sur toutes les cordes.

Le fait que le pouce repose sur le dessus du manche est primordial car il va étouffer la corde de Mi grave quand je joue des notes sur les cordes de La et Ré (fig. 2 et 3 des illustrations ci dessous).

Muting - positions des doigts de la main gauche (part 1)

Ces illustrations détaillent la corde jouée (en rouge) ainsi que les différentes zones de muting des doigts de la main gauche. Les cordes adjacentes sont étouffées en laissant reposer une partie du doigt sur celles-ci (les cercles blancs), sans appuyer sur la case. Un peu comme si l’on jouait une harmonique naturelle.

La figure 1 correspond au Mi grave joué à vide (au début de la mesure 1). les autres images représentent d’autres positions utilisées pendant ce riff, mais le principe reste le même.

Parfois la pointe de l’index (fig. 3) ou de l’annulaire (fig. 2) vient étouffer la corde supérieure même si ce doigt frette déjà une note sur la corde inférieure. C’est quelque chose qui vient progressivement et qui nécessite un peu de pratique. D’autant plus que le doigt en question étouffe également deux ou trois cordes en dessous de celle jouée !

Sur la figure 4, les phalanges de l’annulaire mute les cordes de La, Ré, Sol, Si et Mi avec l’aide de l’index positionné par dessus les 4 cordes les plus aigues. Une même corde peut donc parfaitement être étouffée par plusieurs doigts différents, la double sécurité n’étant pas de trop pour certains riffs endiablés.

Muting - positions des doigts de la main gauche (part 2)

Je vous conseille de travailler ces positions une par une en grattant toutes les cordes avec la main droite pour vérifier la propreté de votre muting, d’abord en son clair puis en son saturé. Le placement de vos doigts viendra instinctivement après un certain temps. Rappelez-vous que le placement du pouce est très important pour étouffer les cordes les plus graves.

Pour approfondir cette question de muting main gauche, je vous recommande la vidéo pédagogique The Fine Art of Guitar du virtuose Eric Johnson qui possède un chapitre très instructif à ce propos (vers 15:00). La vidéo entière est par ailleurs passionnante bien que difficilement accessible en ce qui concerne les exercices d’application, même pour les plus confirmés d’entre nous. N’empêche, une vrai leçon par un immense guitariste, avec en prime une mention spéciale pour la coupe de cheveux très en vogue à Nashville dans les années 80. Comment ça on avait dit pas le physique ?

Have fun !

A propos de l'auteur : Alexis

A propos de l’auteur : Alexis

Créateur et administrateur de Guitar School Garden. Sur Twitter : @guitarschgarden et @twablatures.

12 commentaires

  • Alexis (bis) dit :

    Un exercice de style funk bien agressif, j’adore.

    Et vive le Big Lebowski xD

  • Alexis dit :

    Tu as l’œil 😉

  • Julien dit :

    Hey,
    Merci pour l’exercice, c’est pile poil ce que je cherchais après avoir vu M en concert récemment… le mec base vraiment une grande partie de son jeu sur ces muting, et ça claque tout en étant bien percussif.
    Pourquoi pas un article sur le guitariste de Chic? Il est pas mal dans le domaine

    Thanks !

  • agatzebluz dit :

    très sympa et pas facile Alex.
    Merci pour cet article.

  • Rémi dit :

    Bonjour Alexis,
    Merci pour ce travail très bien détaillé et réalisé que tu partages avec nous.
    Tout parait simple « à la manière de Nile Rodgers » mais il y a du travail 🙂
    Quant au son de ta télé, peux tu nous en faire part?
    Je vois bien des pontets laiton « vintage », mais le reste? Ampli? Setup?

    A très bientôt.

  • Alexis dit :

    Hello,

    La guitare c’est une Telecaster American Special en position intermédiaire. Pas d’ampli c’est direct dans Gear Box (Line6) avec une simulation Marshall (Je ne me souviens plus du modèle). Peut être une petite compression et un chouia de reverb. Voilà !

  • Gratte Papi dit :

    C’est super propre, bravo !

    C’est fou parce que t’as 0 frise pile là où je les ai au max sur ma Tele… (après un passage par le luthier, je précise)

    Pourtant, d’après la vidéo, tu fais pas semblant d’attaquer la corde. T’as une action haute entre la 5é et la 8é case ?

  • Alexis dit :

    Plutôt dans la fourchette haute oui. J’ai un tirant light (9-42) et les cordes ne sont plus de première jeunesse. Je les ai quand même changées depuis !

  • Stephane dit :

    Bonjour,
    le guitariste steve lukather est aussi pas mal dans le style…

  • chicken rocker dit :

    Je conseille de jouer la deuxième guitare de always on the run de Lenny Kravitz ft. Slash c’est exactement ce type de truc et c’est super sympa!

  • Franck dit :

    Bonjour,
    merci beaucoup pour tout le travail que tu partages : Super qualité sonore et aussi super qualité graphique des illustrations et vidéo ! Bravo !!
    Juste en passant, le lien que tu indiques pour Total Electric Guitar ne fonctionne plus (le compte youtube est cloturé).

  • Alexis dit :

    Merci Franck, j’ai corrigé le lien vers la vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *