techniques

Progressions d’accords et Harp-tapping

le 27 mars 2010 Par Alexis

Je tiens tout de suite à vous rassurer vous avez bel et bien lu harp-tapping et non hard-tapping ou tout autre anglicisme douteux à connotation graveleuse ! Le harp-tapping est comme son nom l’indique une technique où l’on va utiliser le tapping à la main droite (si vous êtes droitier bien sûr) pour mimer le son d’une harpe. Plutôt cool non ?

La technique à proprement parler consiste à tenir des accords à la main gauche et venir frapper des notes en tapping à la main droite tout en laissant résonner l’accord. Ces notes tapées vont donc créer de grands intervalles (des « pull-offs géants » en quelque sorte) et entrer en résonance avec les notes des accords tenus à la main gauche, produisant ainsi une sonorité comparable à celle de la harpe.

Comme un exemple pratique vaut souvent mieux qu’un long discours, je vous propose un premier exercice basé sur cette technique de harp-tapping. Ici, on va faire sonner 3 accords successifs à la main gauche (Am, G et F) en intercalant des notes tapées qui appartiennent à la tonalité suggérée par la progression (ici Am). Tout l’intérêt de cette technique réside dans le fait de bien laisser résonner toutes les notes.

tablature du premier exemple de harp-tapping

Ecouter l’exemple :
Exercice de base

Vous avez surement remarqué que ce sont les pull-offs tapés à la main droite qui « tirent » les notes des accords et les font vibrer. Ce mouvement peut être réalisé avec l’index ou le majeur en tapant soit vers l’intérieur (c’est à dire vers vous) soit vers l’extérieur. Personnellement, j’utilise le majeur (pour garder le médiator entre le pouce et l’index) et je tape vers l’intérieur car je trouve cela plus naturel. Au final chacun voit midi à sa porte, surtout quand on parle de tapping !

Afin de mettre en application cette technique, j’ai composé un mini morceau qui reprend ce principe de harp-tapping et que je vous propose de travailler. N’hésitez pas à jouer avec les nuances qui vont donner de la dynamique à votre jeu.

tablature du morceau d'application harp-tapping

Ecouter le morceau :
Exercice d’application

Voilà j’espère vous avoir donné envie de travailler cette technique méconnue parfois utilisée par des guitaristes comme Eric Johnson ou Mattias Eklundh. Je vous souhaite bon courage et vous dis à très bientôt !

18 commentaires

  • hsz dit :

    Pas mal comme technique, je ne savais pas que ça avait un nom 😀
    Je vais bosser l’exo, merci 🙂

  • Alexis dit :

    Merci pour ces commentaires encourageants !

    @hsz : pour le nom j’ai choisi ce qui me passait par la tête… si tu as une meilleure proposition je suis preneur !

    @philippe : merci ! Je réfléchis aussi à faire des articles orientés « débutant » peut être sous forme de vidéos… à suivre

    @guillaume : Arf mais tu vas me faire rougir encore une fois !

  • philippe dit :

    salut,
    je découvre ton site… pleins de choses, plein de partage! bravo pour tout le travail que ça représente, il y a pleins de choses intéressantes, même si je n’ai généralement pas le niveau!

  • Guillaume dit :

    En voilà un exercice du plus bel effet ! Sans être particulièrement complexe d’ailleurs…

  • julien dit :

    Pareil, j’ai pas trop le niveau mais chaque news est un peu une découverte, un truc en plus à bosser. Ca fait plaisir et c’est très utile, on sent qu’on progresse et on se couche clairement moins con le soir, merci !

  • Damien dit :

    Grandiose !

  • Séb dit :

    Fabuleux !

  • Alexis dit :

    N’en fait pas trop quand même Seb ! J’attends toujours que tu me montres tes progrès guitaristiques…

  • agatzebluz dit :

    Hum c’est bô tout ça.
    Bon, je vois pas où je pourrais le placer mais je vais regarder de plus près le principe quand même.

  • Lilian dit :

    Salut,
    Ouais, c’est beau tout ça ! je parcours ton site depuis plusieurs jours et c’est vraiment un chouette boulot ! Alors bravo, et merci pour tout ces exos, je m’y mets, là, maintenant 😉

  • Alexis dit :

    Merci Lilian bon courage alors !
    EDIT : je viens de me rendre compte que tu as posté le 100ème commentaire sur le blog. Tu gagnes donc un coup à boire si jamais tu viens un jour à Lyon ! Encore bravo…

  • Lilian dit :

    Ah, ben c’est cool !!! c’est mon jour de chance !
    Je n’y manquerais, il m’arrive de « monter » à Lyon 😉
    Sinon, le harp-tapping, c’est du plus bel effet, vraiment chouette.

  • Alexis dit :

    @Lilian Yep tu as mon mail dans la partie « à propos » du blog… si jamais tu passes par la capitale des Gaules !

  • Quentin dit :

    je viens de découvrir ce site qui n’en finit pas d’agréablement me surprendre, et cette technique rend super-bien pour des sons calmes, bonne continuation 🙂

  • bloh dit :

    Qu’une seule chose à dire :
    https://www.youtube.com/watch?v=63yu12zRvdY
    1:09.

  • Alexis dit :

    Sympa merci ! C’est pas exactement la même technique que celle de l’article qui se base sur des pull-offs à la main droite mais c’est très proche, aussi bien dans l’esprit que dans la sonorité. Scale The Summit c’est quoi comme style à la base ?

  • bloh dit :

    Hu hu hu, euh…
    Disons que c’est du prog’, puisque c’est le nom habituel que les métalleux donnent à toute musique instrumentale proche de leur genre favori.
    C’est très Majeur ( dans la sensation, pas nécéssairement dans l’utilisation obsessive du mode ), entre mélodies metalcore et passages planants en tapping ; ça me fait penser à periphery ou between the buried and me. Un peu animals as leaders aussi ( qui n’est pas mal non plus question tapping =p ).

  • Alexis dit :

    Ah yes du prog-djent-machin-core 🙂 En ce moment j’aime bien Chimp Spanner, je pense que tu dois connaitre. J’aime bien le mélange grosses guitares et harmonies planantes teintées de jazz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *