guitar licks

Just riff it #3 – Taste My Fist (Freak Kitchen)

le 27 mars 2012 Par Alexis

Freak Kitchen Je ne vous apprendrais pas grand chose si je vous dis que j’aime énormément le jeu de Mattias IA Eklundh. J’en ai déjà parlé à plusieurs reprise sur le blog, mon tout premier article lui était d’ailleurs consacré. Je suis tout autant fan de son groupe Freak Kitchen que j’ai découvert à la sortie de l’album Dead Soul Men. Une grosse claque !

J’aimerais donc revenir sur un riff extrait de l’album Spanking Hour qui porte bien son nom pour le coup ! C’est en fait l’intro du morceau Taste My Fist qui s’avère être un très bon exercice de groove.

Voici donc ce fameux riff, joué à la vitesse du disque. Prêtez attention à ce que fait la batterie pendant l’extrait, c’est vraiment sur son interaction avec la guitare que tout repose.

Ecouter le riff :
Just riff it #3 – Taste My Fist (Freak Kitchen)

Vous trouverez la tablature ci-dessous. Respectez le sens de l’attaque indiqué ainsi que les palm mute qui vont donner du relief au plan.

Tablature du riff d'introduction de Taste My Fist par Freak Kitchen

Ce qui est important à retenir ici, c’est que la guitare fait toujours la même chose, quel que soit le rythme de batterie. Le riff se répète 8 fois en tout, et le débit rythmique en triolets (3 notes par temps) reste constant. Cependant, sur la troisième et la septième répétition, la batterie joue un motif qui donne l’impression que le débit de notes à la guitare passe en croches (2 notes par temps). C’est assez déstabilisant au début, surtout si on n’a pas encore le riff parfaitement dans les doigts. Mais c’est le but ce Just Riff It justement !

Je vous ai enregistré une petite vidéo de cette intro à vitesse normale et au ralenti, surtout pour bien vous montrer que c’est le tempo de la batterie qui « bouge » autour de la guitare et non l’inverse.

Une fois que vous maitrisez parfaitement l’exercice, vous pouvez vous entrainer à ressentir ce changement de pulsation sans aucun « soutien rythmique » en jouant seul et en tapant du pied, sans batterie. Battez la mesure en considérant que vous jouez des triolets de croches, puis la troisième et septième fois en imaginant que vous jouez des croches. C’est un excellent entrainement pour développer sa « pulsation intérieure », à défaut d’un meilleur terme.

Vous pouvez télécharger un zip qui regroupe les playbacks batterie à différentes vitesses, le riff, ainsi que la tablature (archive zip – environ 4 mo).

Have fun !

A propos de l'auteur : Alexis

A propos de l’auteur : Alexis

Créateur et administrateur de Guitar School Garden. Sur Twitter : @guitarschgarden et @twablatures.

3 commentaires

  • Pascal dit :

    Merci pour ce petit plan!
    Quel plaisir de jouer du Mattias 😀 (même si ce n’est jamais fort évident à reprendre)
    Il se dégage une énergie terrible de chacun de ses riffs!
    J’ai aussi reçu une claque quand j’ai découvert le groupe il y a une dizaine d’années! Ils sont également extraordinaires en concert. J’ai eu l’occasion de les voir dans une toute petite salle (pouvant caser une grosse centaine de personnes) mais accueillant de grands noms car j’y ai aussi vu Greg Howe, Kotzen, Holsworth, Eklundh, Romeo et d’autres merveilleux musiciens.
    Cette salle est très intimiste et du coup il y a un échange extraordinaire possible entre le groupe et le publique qui se produit! Et quand le groupe est aussi généreux que Freak Kitchen, ce n’est que du bonheur!
    Encore merci pour ce plan que je vais jouer de ce pas 🙂
    Pascal

  • Alexis dit :

    Yes c’est clair, Freak Kitchen c’est toujours la claque en live. C’est le groupe que j’ai du voir le plus de fois je pense ! Au fait, c’était quoi le nom de la salle de concert où tu les as vu ?

  • Pascal dit :

    c’est le « spirit of 66 » à Vervier à 30km de Liege 🙂
    on y retrouve l’esprit de la musique, le vrai! sans chi chi! Et j’adore ca 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *